Les retours des chroniqueurs

Chronique de Téodora – La Licorne Qui Lit
Je suis devant mon ordi, pépère, petit jus de tomate à la main. C’est les vacances, je checke les e- mails du blog et là, PAF. Proposition de partenariat de la part d’un auteur auto-édité pour que je lise son livre. Ouais non, je suis pas trop intéressée là… On verra une prochaine fois…
Non j’plaisante. J’ai jeté mon jus de tomate en l’air (j’en ai renversé sur mon ordi mais il a survécu) et j’ai immédiatement accepté. Saaauf que la vie a ses aléas, ses petits tracas, et que je procrastine comme je respire. La chronique qui découle de cette proposition, elle est enfin là, elle est belle, elle sens le jus de tomate. C’est la chronique de « La sixième corde », par Benjamin et Caroline Karo !
Imaginez. Vous vivez avec une femme que vous adorez. Vous songez même au mariage. Elle est musicienne, vous aussi. C’est la symbiose. Alors pourquoi déterrer de vieux cadavres en retournant voir toutes vos ex, accompagné par votre irremplaçable groupe de potes ?
Pourquoi, je me suis posé la question. Mais une fois le roman fini, il n’est même plus imaginable de se la poser encore ! La sixième corde, c’est un livre que j’ai commencé sceptique, et que j’ai fini conquise. Premièrement, l’écriture à quatre mains est très très bien gérée. Je n’ai presque pas remarqué de rupture entre les différents chapitres, et je ne serais même pas étonnée d’apprendre que ces « sauts de style » ont été créés de toutes pièces par mon cerveau malade !
Ensuite, les personnages sont super attachants. Vraiment, ce groupe de quatre potes m’a fait délirer tout au long de leur aventure atypique. Un tour de France entre mecs, à la poursuite des ex, c’était déjà un scénario prometteur avant même que Benjamin et sa sœur n’en fassent un livre génial. Les quatre protagonistes sont au poil, pas stéréotypés pour un clou ! Même Vincent, « american trader » et dragueur professionnel de son état, ne mérite pas une telle offense. Personnellement Romain reste tout de même mon préféré : il me fait tellement de la peine avec ses dragouilles ratées ! Je suis reconnaissant envers l’auteur d’avoir abordé ce thème du « rejet » que ressent Arnaud, le protagoniste, à plusieurs reprises.
Mais des personnages attachants doivent communiquer entre eux, me direz-vous ! Et bien vous auriez raison. Et La sixième corde ne fait pas les choses à moitié. Sans blague, je crois que ce livre a les meilleurs dialogues que j’aie jamais lus. Ils ont l’air naturels, spontanés, frais, drôles, poignants… Tout ça à la fois ! Je ne sais pas si j’ai le droit de dire ça ici, mais l’auteur m’a confié que le livre allait sûrement être adapté en film… Trois mots : j’ai – super – hâte ! Ce livre a tout pour faire un film génial. Ces personnages ont tout pour faire un film génial ! Et ces dialogues, mon Dieu, mais il ne faut même pas les changer ! Ce livre est déjà un film.
De plus, les auteurs réussissent ce tour de force de maintenir le naturel tout au long du livre, ce qui, disons-nous le, n’est pas facile. Sérieusement, je vous demande de me pondre, comme ça, un dialogue naturel entre un mec et une de ses ex’ qu’il a quitté sans savoir pourquoi, je vous garantis que ça va être moins bien. J’ai vraiment dégusté chaque page de ce livre, les dialogues, les intrigues secondaires, l’intrique principale ! La fin aussi évidemment ! Je veux juste lire la suite maintenant. NOW.
J’ai vraiment apprécié chaque rencontre avec une ex’. Ma préférée c’est quand même Marine, où Arnaud envoie du bon pâté. Mais je vous laisse évidemment découvrir et faire votre choix… Je
souligne également les réactions d’Arnaud et sa désillusion. Il passe rapidement d’une situation où il pense avoir le contrôle à un piège dont il a du mal à s’extirper. On ressent vraiment sa détresse dès les premières confrontations : alors qu’il commence avec la femme dont il pense avoir le moins de mal à se « débarrasser » (je vous rassure, il ne la poignarde pas dans le dos et n’enterre pas son corps dans une décharge publique), c’est celle qui laissera finalement la plus grosse cicatrice. Heureusement, Arnaud a ses amis pour se consoler, et ici aussi j’ai suivi attentivement toutes les péripéties des quatre confrères !
Vraiment c’est à ne pas manquer. Le mélange entre Eni l’inventeur incompris (et incompréhensible), Romain le romantique en mal d’amour, Vincent le riche séducteur qui enfile les conquêtes comme des perles et notre Arnaud, musicien de son état, est plus qu’explosif… Pour notre plus grand bonheur !
Chronique de Suzy Bess – Le Toucher Des Pages
Caroline et Benjamin Karo nous offrent un voyage dans les temps de la vie d’un homme, du présent nous passons au passé pour que les personnages puissent envisager un meilleur futur.
Emma et Arnaud, en couple depuis quelques années, songent à un éventuel projet de mariage. Mais avant de se lancer plus avant dans cette possibilité, Emma fait à son conjoint une drôle de proposition: faire table rase du passé. Et pour cela, Arnaud va devoir revoir cinq anciennes conquêtes qui l’ont marqué et qu’il n’a toujours pas oublié. Accompagné de Vincent, Romain et Eni, ses meilleurs amis qui vont l’aider dans cette épreuve, ils vont parcourir les routes de France, faire la fête à tout va, revoir des amis et des lieux de leur adolescence, et surtout tester leur amitié si solide.
J’ai adoré cette lecture !
Les auteurs nous font partager une amitié pure entre quatre hommes liés comme les cinq doigts de la main, mais aussi un amour profond presque mystique.
Le texte est tantôt rafraichissant et infiniment drôle, tantôt poétique et plein de bon sens. Les sentiments sont détaillés et les auteurs nous les font ressentir avec brio !
Les péripéties sont intéressantes, les rencontres avec le passé également. On apprend à connaître Arnaud grâce a des flashbacks sur les affections qu’il a partagé avec les anciennes femmes de sa vie, et son ressenti vis à vis de toute cette aventure est dévoilé avec une narration à la première personne.
La relation entre les personnages sonne comme une évidence. L’affection que partagent Arnaud et Emma semble tendre et intense, bien que le fait que ces deux personnages ne soient pas beaucoup réunis durant le roman ne puisse me permettre de comprendre la complexité de leur relation. Quant à la camaraderie de Vincent, Arnaud, Eni et Romain, c’est un délice à découvrir, l’harmonie entre les quatre compères est tangible et réjouissante.
C’est une lecture idéale pour la saison qui arrive, elle s’accorde absolument avec l’été et la détente et le plaisir que l’on peut y rechercher.
J’ai passé un très bon moment avec une ambiance joviale qui nous emporte dans la folie d’une virée entre amis au goût de soleil et de soirées arrosées.
Citation:
* J’aimais beaucoup d’ordinaire cette idée très simple de laisser le passé au passé et de considérer que chaque journée qui se levait quelque part sur un point du globe où je me trouvais constituait le point de départ d’une nouvelle vie, avec un casier affectif vierge et avec le droit d’oublier les centaines de fois où j’avais pu être minable, grotesque ou tout simplement perdu.
Chronique de Cécile – La Danse Des Livres
Bonjour, voici mon avis sur un livre que j’ai eu le plaisir de découvrir récemment, il s’agit de « 96, La Sixième corde tome 1 », de Caroline et Benjamin Karo, un prodigieux quatre mains dans un style, très différant de ce que je lis habituellement.
Ma curiosité m’a poussé à le découvrir et j’ai été très agréablement surprise.
C’est une tranche de vie, je dirais même plus, un « road trip » à la Française.
Vous avez toujours rêvé de découvrir ce qui se trame dans la tête des hommes ? Caroline et Benjamin l’ont fait.
Ce récit retrace le périple d’Arnaud trentenaire et sa bande de potes du lycée, ils vont le suivre dans sa semaine un peu folle pour revoir une à une ses ex, pour tirer un trait sur ce passé émotionnel assez tumultueux, avant de s’engager vraiment avec Emma. Tout cela n’est pas sans risque, mais je vous laisse le découvrir au fil des pages…
D’abord, un peu dérangé par le franc parlé de ces messieurs dans leurs dialogues, j’ai été très vite conquise par le style très fluide d’écriture des auteurs. Chaque mot est utilisé avec réflexion, il n’y a pas de superflus, tout est juste dans ce texte.
Je suis passée par une multitude d’émotions en lisant ce livre, tantôt, je détestais le personnage et sa manière d’agir, tantôt, je fondais pour ses réactions inattendues. Beaucoup de passages m’ont fait sourire, les facéties de cette bande de copains sont sans limite.
Les personnage sont très attachants. L’amour et l’amitié se mêlent agréablement tout au long de ce récit, la fin de ce premier tome m’a surprise, du coup, j’attends avec impatience la suite de cette surprenante histoire.
J’espère que mon avis vous aura donné envie de lire ce livre, surtout si vous aimez comme moi la nouveauté et les textes de qualité, pour passer un bon moment d’évasion.
Amicalement,
Cécile D.Livres
Chronique de Carine – Les Étoiles Des Bibliothèques
Tout d’abord un grand merci aux auteurs, Caroline et Benjamin, pour la confiance et la patience accordée en me confiant ce service presse.
La sixième corde est un roman vraiment très rafraîchissant mais aussi profond ! Emma et Arnaud sont musiciens de métier et accessoirement, ils s’aiment.  Ayant décidé de sauter le pas et de se marier, ils décident de clore définitivement leur passé pour bien affronter leur futur, en passant un accord des plus surprenants; revoir chacun leur « ex » respectifs avant de se passer la bague au doigt. Si Emma s’envole pour Montréal, nous resterons, nous, avec Arnaud, qui grâce à cet accord, va complètement nous immerger au cœur d’un road trip en compagnie de ses trois meilleurs amis.  Une sacrée bande de joyeux lurons ayant chacun une personnalité différente et Ô combien attachante. J’ai tellement rit avec eux, que j’avais l’impression d’y être… En fait, je pense que le port d’un caleçon et une bière à la main m’auraient simplement suffit pour que l’immersion soit parfaite. Attention, pour ma bière je veux un bon décapsuleur lol  😉
Pour changer un peu des histoires de roads trip, celui-ci va se dérouler en France, et Marseille sera le premier arrêt.
La question que l’on se pose dès le départ  est la suivante : qu’est-ce que cela va lui apporter, au juste ?
Et dans un premier temps je crois qu’ il ne le sait pas lui-même, surtout lorsqu’il se retrouve face à Charlotte et qu’il replonge dans le passé avec une certaine nostalgie… Une totale remise en question qui va lui permettre de se prouver à lui-même que sa vie d’avant est bien derrière lui, mais aussi d’apprendre de ses erreurs et donner un sens à ses échecs pour affronter un avenir des plus radieux avec Emma. Mais de quoi doit-on avoir le plus peur? Finalement, si le passé est derrière nous, ce n’est pas pour rien.  Le futur quant à lui, on ne le connait ni ne le contrôle…  Ce voyage apportera une partie des réponses aux questions qu’il peut se poser et pour cela, il pourra compter tout au long de cette aventure sur ses acolytes de toujours. Nous nous délecterons d’ailleurs de leurs joutes verbales et de leurs péripéties… J Il s’agit d’une histoire d’amour donnant le top départ, mais aussi, surtout, d’une amitié profonde et inébranlable et prouvant l’importance des vrais amis, dans les bons comme dans les mauvais moments.
Un roman drôle, facile à lire et qui m’a beaucoup fait réfléchir, en me faisant replonger  moi-même dans mon passé. Il ne faut pas oublier le sens premier et profond de l’histoire, qui après avoir bien rit, nous revient comme un boomerang en pleine figure.
Un texte écrit à quatre mains et pourtant d’une fluidité déconcertante, le rendant vivant par son rythme et ses dialogues. Ce n’était pas des mots qui défilaient sous mes yeux mais bel et bien un film dont il pourrait être le scénario sans problème 😉
La fin est légèrement abrupte, ne clôturant que le sens de sa quête et non leur histoire, mais peut tout aussi bien en être une. Par chance, un Tome 2 est attendu J
Merci à vous deux pour ce très bon moment de lecture mais aussi bravo pour le choix du titre qui prend tout son sens au moment voulu.
Chronique de Delphine – La Bibliothèque De Mia
Bonjour à tous !! Aujourd’hui c’est un roman pas comme les autres que je vais vous faire découvrir. C’est l’auteur, Benjamin Karo (FB ici), qui m’a proposé cette lecture. Son mail était très sympa, bien tourné, bref, ça m’a plu de suite, j’ai donc accepté sans hésité !
Ce que j’ai aimé ? TOUT !!!!
L’ambiance, ce road trip entre mecs, ce retour sur le passé et les questions existentielles !!
J’ai aimé chaque personnage et ce quatuor masculin, c’est du haut vol !!
Au commencement, il y a Arnaud, beau gosse, la trentaine, auteur, musicien, compositeur, bref, un touche à tout de la musique. Il vit sur un nuage depuis sa rencontre avec Emma, musicienne également. Emma est la femme parfaite, celle qui réinvente l’amour à chaque souffle, celle qui l’inspire …. en gros, Emma est sa muse et son monde tourne autour d’elle, on le sent bien au début du roman. Arnaud se prépare à un retour dans le passé puisque pour avancer sereinement dans la vie avec son Emma, il se lance dans le projet fou de faire le tour de ses ex et ainsi boucler la boucle. Alors je sais, ça parait un peu  dingue et ça va être dingue lol !!!
Pour cela, Arnaud s’entoure de ses trois meilleurs potes à savoir Vincent, le business man séducteur et séduisant, Eni, l’inventeur aux milles projets et Romain le romantique qui à du mal à se lancer…
C’est avec ce quatuor hors norme que nous partons une semaine faire un « tour de France » des ex d’Arnaud.
Moi perso, j’ai adoré !!! C’est frais, drôle, touchant, une magnifique histoire d’amitié entre fou rire et coup tordu entre mecs, des plans foireux à tout va, des vannes à n’en plus finir, j’ai passé un excellent moment !! L’amitié est au centre de ce roman et l’amour aussi …
Dans la tête de ces quatre mecs c’est juste énorme !! J’ai eu le plaisir de lire plusieurs road trip féminin mais là j’avoue, je suis sous le charme !! On a rarement l’occasion de se plonger dans des têtes masculines, voilà qui est fait et ça vaut le détour !!
Chaque rencontre avec une ex est unique et inattendue, j’ai passé vraiment un très très bon moment !!
Je ne peux que vous conseiller ce roman ! Les auteurs ont d’ailleurs été contacté pour une adaptation cinématographique et là c’est clair je serais au RDV !!!
Merci Caroline et Benjamin pour cet envoi, je suis ravie, je vous souhaite beaucoup de succès !!
Chronique d’Aurélie – Livres En Folie
Je tiens à remercier Benjamin et Caroline Karo pour l’envoi de ce livre en service presse pour Les Livres en Folies.
Je trouve la couverture plutôt originale mais malheureusement, ce n’est pas cette dernière qui m’aurait fait m’arrêter sur ce roman. Cependant, lorsque j’ai lu le résumé, j’ai vraiment été tenté par cette histoire, portant moi- même un grand intérêt au road-trip.
J’ai vraiment été bluffée par la manière d’écrire des deux auteurs qui sont frère et sœur et qui ont décidé d’écrire ce livre à deux. Généralement, dans ce genre de roman, il n’est pas difficile de distinguer les différentes parties et reconnaître le style d’écriture de l’un ou de l’autre, mais dans ce premier tome, j’ai été stupéfaite de ne pas y parvenir (c’est une très bonne chose d’ailleurs car cela veut dire qu’ils sont parvenus à se compléter l’un, l’autre).
Autre chose que j’ai apprécié avec ce livre, c’est que l’histoire est axé sur le personnage principal masculin Arnaud, en effet, c’est lui qu’on va suivre dans ses aventures durant tout le roman, ce qui est très rare en ce moment puisqu’on a généralement plus des histoires du point de vue féminin que masculin. Pour une fois, le lecteur est plongé dans les pensées d’un homme et j’ai trouvé agréable la manière qu’ont eue les auteurs de le faire penser et parler.
C’est un livre qui va vraiment vite à lire et à peine est-il débuté que nous sommes pris dans l’histoire. Je désirais à tout prix savoir si Arnaud allait garder son idée de départ et se marier avec Emma ou s’il allait succomber à ses ex et renoncer au bonheur d’être un homme marié avec celle qu’il aime. J’ai souvent eu le sourire aux lèvres durant cette lecture et c’est avec une pointe de tristesse que je suis parvenue au bout de ce petit chef-d’œuvre.
Alors qu’Arnaud va épouser la femme qu’il aime, il décide en une semaine d’aller rendre visite à toutes ses ex en compagnie de ses trois meilleurs amis Vincent, Eni et Romain afin de vérifier que plus rien ne le relie avec elle. Enfin, uniquement le soir car pendant la journée, Arnaud compte bien faire du tourisme et découvrir de nouveaux paysages.
En ce qui concerne les protagonistes, il est impossible de ne pas les aimer. En effet, ils font tellement vrais que le lecteur a l’impression de vivre avec eux ce road-trip. L’amitié est vraiment présente au cœur de ce roman et on découvre, en faisant la connaissance des personnages, pourquoi ils sont tels qu’ils sont. Des personnages qui vous feront très certainement rire car ils ne se cachent absolument rien.
Parmi tous les personnages, je dois avouer avoir une préférence pour celui de Vincent. J’ai pris plaisir à le suivre durant tout le livre et j’espère qu’on le verra encore.
En résumé un livre que j’ai pris plaisir à découvrir. Je ne m’attendais pas à passer un aussi bon moment
Chronique de Caroline – Belle Lecture Les Gens
Pas loin du coup au cœur là …
Prenez 4 potes, amis à vie à la mort.
Il y en a un qui va, peut-être, se marier et veut faire table rase du passé pour mieux vivre sont futur. Son plan : revoir ses ex, faire le point sur le pourquoi du comment, en tirer des conclusions pour pouvoir vivre pleinement la suite.
Alors il embarque les 3 autres, et nous voilà parti pour une semaine de ouf en leur compagnie (j’en ai encore le foie tout retourné 😉 ! )
Qu’est-ce que j’ai aimé voyager, rire, draguer, chambrer, aimer, pleurer, bouffer, espérer, attendre, imaginer, vivre, boire, causer, délirer, … avec eux. Benjamin (et Caroline) Karo(que je remercie !) me l’avait vendu comme (…) « c’est que ce roman ne se lit pas, il se descend comme un petit verre de vin blanc (ndlr : plutôt la bouteille !) au soleil couchant, et que le temps s’arrête pour un tout petit instant quand on pose les yeux sur lui »
Ce live c’est cette parenthèse qu’on aimerait tous se faire. Se confronter à notre passé pour pouvoir mieux affronter notre présent/futur. Et si c’est en passant par une semaine de road trip avec des potes, moi je dis « en voiture Simone » !
Alors oui, c’est un style … Qui peut  parfois être un peu limite pour certains mais qui colle bien avec l’histoire. Faut aimer les virées entre Mecs, être plutôt du genre festif, aimer refaire le monde jusqu’à pas d’heure, avoir la boîte de Maalox/Doliprane/etc à portée de main, …
Il y a donc bien évidemment de la bringue mais il n’y a pas que ça … En grattant un peu, le message de chacun est un peu plus profond que le fond d’une bouteille. A vous de le découvrir !
Il m’a juste manqué une petite chose dans ce trip. C’est la bande son ! Oh il y en a bien une (je vous laisse découvrir les goûts musicaux de certains !) mais j’ai du mal à imaginer ces 4 mecs, traversant la France, sans une bande son qui déchire …
Ha oui et … A quand la suite ? Papier ou sur grand écran 😉 !?
Ma note : 4/5
Chronique d’Esme-Ralda – 1001 Chroniques En Folie
C’est un récit assez poignant mais surtout réaliste. Cette histoire et cette aventure peuvent être le quotidien de tout le monde.
Ce qui est intéressant, c’est le fait que même si le narrateur est un homme on peut transposer cette histoire au féminin (échanger les rôles). C’est carrément démentiel !
Bon bref, revenons à l’essentiel !
Le narrateur n’est autre que Arnaud, jeune homme, la petite trentaine qui va à la rencontre de son passé, afin de revoir les femmes importantes de sa vie qui l’ont façonné.
Cette rétrospective aura pour but de mettre les points sur les « i » et les barres sur les « t », comme on dit, et ainsi d’assumer pleinement son futur avec sa compagne en toute quiétude.
Le lecteur se retrouve dans la tumultueuse épopée d’Arnaud et de ses trois acolytes joyeux au travers d’un voyage en France.
Bagage en mains, lunette de soleil vissée sur la tête et boîtes d’anti-douleur obligatoire : voici le stricte nécessaire pour cette semaine riche en émotion.
Les auteurs ont su manier avec brio l’écriture : entre un texte assez descriptif, où sont mis en valeur les émotions d’Arnaud et les ressentis de ses trois meilleurs amis ; et un dialogue assez explosif où le langage familier est de rigueur et bienvenue.
Par ailleurs, le titre est superbement recherché. Aux premiers abords, il ne m’a absolument pas interpellée. C’est au fur et à mesure de ma lecture que sa signification fut éloquente. Cette sixième corde représente son avenir alors que les cinq premières sont le symbole d’une vie oubliée. Voici ce qu’elles représentent à mes yeux :
•    la première : le sexe
•    la seconde : la luxure
•    la troisième : la bonté
•    la quatrième : l’ennuyeuse
•    la cinquième : le premier amour.
C’est un livre très bien travaillé méritant une attention adéquate et où l’humour vient finalement attendrir des questions bien trop pesantes.
En conclusion, une lecture amenant à se pencher sur sa vie et à se poser des questions quasi existentielles sur l’amitié et l’amour. Une lecture sans aucun doute passionnante.
J’attends le tome 2 avec une certaine impatience.
Chronique d’Audrey – Passion Lecture
Ce roman est écrit à 2 plumes. Une soeur et un frère qui nous proposent une histoire sortant des sentiers battus.
Sur fond de road trip, voici avant tout une histoire d’amitié profonde assortie d’une histoire d’amour intense.
Arnaud confronté de beau matin à la réalité de son avenir, décidé à affronter ses doutes et son passé, part avec ses 3 meilleurs amis pour une semaine de pure aventure.
4 potes aux personnalités différentes mais unis comme les 5 doigts de la main, qui partent à l’aventure. Un road trip parsemé de divers péripéties et de rencontre avec le passé. Les personnages sont vrais, profonds, drôles et attachants. Au fil des lignes j’ai beaucoup ris, j’ai étais surprise mais aussi émue.
Une histoire d’amitié sincère.
Une immersion au cœur de la trame, aux côtés des protagonistes, à travers le temps.
Un voyage fort en émotion.
Une jolie love story entre 2 êtres attachants.
La lecture est facile et divertissante. Je n’ai pas vu le temps passer tant j’étais prise dans l’histoire.
La plume est drôle et rafraîchissante. Une écriture épurée et sincère. Une parfaite union entre 2 plumes divinement dosées.
Rien n’est de trop, rien n’est pas assez. Les dialogues sont très bien écris. Des joutes verbales à se tordre de rire et tellement vraies. Des moments partagés d’une flamboyante sincérité et d’une exquise intensité.
Merci pour ce moment de lecture.
Chronique de Lucille – Si On Lisait
J’ai été approché par Benjamin Karo afin de lire ce premier tome écrit à quatre mains avec sa sœur et je le remercie encore une fois pour sa patience et sa confiance.
Benjamin à su me vendre son roman et après en avoir un peu parlé avec lui, (j’aime gardé du mystère) j’avais qu’une hâte : découvrir tout ça !
L’idée du road trip m’a beaucoup plus, voyager à travers des pages, moi j’adore ça.
Ici nous allons donc suivre Arnaud, un jeune homme qui évoque le mariage avec sa petite-amie Emma, mais avant de franchir le cap, les deux amants veulent être sur d’avoir fait table rase du passé.
Voilà comment Arnaud se retrouve à embarquer ses meilleurs amis afin d’aller de villes en villes à la rencontre de ses ex pour voir si il n’y a vraiment plus rien entre eux.
De son côté, Emma nous dis vivre le même type d’expérience mais nous ne ferons le voyage qu’en compagnie du jeune homme.
Être au milieu de tous ces hommes était pour le moins, intéressant.
Quelle fille n’a jamais eut envie d’être une petite souris pour écouter ces messieurs lorsqu’ils sont entre eux et de percer enfin le mystère masculin ?
Et bien je dois dire que même si ce que j’ai lu ne m’a pas beaucoup plu c’était plutôt sympa !
Quand je dis que ça ne m’a pas plu, je ne parle pas du livre, de l’écriture ou autre non, mais de cette façon de faire, d’agir, de dires qu’avaient les mecs.
En lisant on fait simplement partit de la bande de pote, et ça c’est vraiment cool, mais étant une femme, avec certains voire beaucoup de principes, j’avoue avoir eu envie de les baffer une paire de fois ces bonhommes !
J’en ai fais part à l’auteur, bon ok pas dis de cette façon mais il a compris l’idée, et il m’a avoué être entré en contact avec moi car justement cela semblait être à mon opposé et qu’il souhaitait voir si cela rebutait ou non les personnes comme moi.
Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il m’a bien cerné.
Je disais donc, que j’ai eu envie de leur rentrer dedans une paire de fois, mais c’est aussi ce qui m’a beaucoup plus dans ce roman.
Ça m’a sortit de ma zone de confort, j’ai été en colère, j’ai ris, bref, ce livre m’a fait passer par pas mal d’émotion, et c’est signe que c’est une lecture qui touche.
Le style d’écriture est très plaisant, on entre sans peine dans l’histoire et on veut savoir jusqu’où tout cela va mener.
J’ai également était bluffé car je n’ai pas ressentis de changement d’auteurs, je serais incapable de vous dire qui à écrit quel passage, ça dérangera peut-être certaines personnes mais moi ça m’a plu et impressionné !
L’histoire en elle-même est fluide, plutôt rythmée et bien mise en place, je n’ai rien trouvé à redire.
En définitif, un road trip mouvementé, des personnages pleins d’humour, une belle bande de pote, un langage sans chichi, un sujet original, des lecteurs qui ne peuvent qu’être conquis.
Benjamin m’a confié qu’ils ont été contacté pour une adaptation cinématographique et bien laissez moi vous dire qu’en film ça va donner ! Et je me ferais un plaisir d’aller le voir !
Chronique de Yesmine – Roman Sur Canapé :
Arnaud doit faire face à son passé pour envisager son futur ! Il va donc embarquer ses trois meilleurs potes pour une virée en France, et ainsi aller à la rencontre de ses ex : Charlotte d’une nuit, Amandine d’une vie… Une épreuve pour lui, il va passer par tous les sentiments : la culpabilité, la jalousie, l’amour, la tristesse, la colère… Heureusement qu’il est parti avec sa bande pour le soutenir. Eux aussi vont vivre des aventures inoubliables. Vincent qui finance le voyage, trader ça paye ! Romain dit le caresseur, cumulateur de déceptions amoureuses ! Et Eni l’indien de la bande surnommé « apu, le naan… », l’inventeur en mal d’invention!
Visualisez un very bad trip à la française, vous aurez un mélange savamment étudié ! Oui c’est une virée entre « couilles » avec plans culs, soirées de beuverie et moqueries à gogos. Mais c’est aussi une histoire d’amitié, de fidélité et de confiance. On a tous un ou plusieurs amis à qui on peut tout dire et avec qui on peut tout faire ! C’est l’histoire d’une amitié avant tout =)
On se sent comme le 5ème pote de la bande, on a envie de leur crier « on est là ! « . On a une folle envie de les conseiller, les aider et les consoler. Le récit nous transporte, on souhaite leur réussite et on espère qu’au tome 2 nous en saurons un peu plus.
Une bonne lecture à vous, « un ami c’est quelqu’un qui sait tout de toi et qui t’aime quand même » !
Chronique de Pauline – Pauline’s Words
Arnaud est un jeune homme comme les autres. Il est sur le point d’épouser Emma, la femme avec laquelle il vit actuellement. Mais ce sérieux engagement le fait réfléchir sur son passé. Pour confirmer sa décision et faire table rase du passé, il décide de revoir toutes ses exs, de les affronter pour pouvoir s’en détourner et filer le parfait amour avec Emma. Il part donc avec ses meilleurs amis, comme au temps de leurs tournées de concert.
     Arnaud est, comme on l’aura remarqué, l’un des personnages principaux de ce récit. L’originalité de ce texte vient du fait que c’est un texte à quatre mains. Deux auteurs se cachent sous cette lecture captivante. On sent, à travers l’abondance de caractère masculin, la touche quelque peu féminine dans ce livre. Un peu de douceur et d’émotions viennent contrecarrer cette sensation de dureté virile dans l’écriture et la narration. Ce qui est tout à fait normal puisqu’on se met dans la peau d’Arnaud, à travers la première personne. On est dans sa réalité, l’intimité de ses sentiments à l’égard des femmes qu’il a pu rencontrer et cotoyer durant sa vie.
     La femme est totalement présente et constitue même le principal atout de cette œuvre. C’est pour une femme qu’il décide de voir des femmes. Mais elles ne sont pas toujours très bien représentées. Vues comme des objets de jeux et de flirt d’un soir par ses amis, elles sont vues comme une personne unique par Arnaud. Il est l’originalité de cette vision, il est extérieur à cette représentation. Il est en quelque sorte marginal, hors du temps par rapport à son groupe d’amis par la pensée qu’il entretient des femmes, même s’il reste naturellement un homme. On est face à un Don Juan expérimenté, un homme totalement désemparé de ne pas plaire mais qui tombe amoureux à la première aventure et un autre hanté par une occasion d’amour ratée. Une vision de la femme dans l’aire du temps.
     Toutes celles qu’ils rencontrent constituent une étape bien précise et une circonstance différente. D’ailleurs, le roman est structuré pour qu’un chapitre représente une renconte. Une aventure d’un soir où la passion règne en maître, le premier amour mal vécu mais toujours présent, une autre qui retourne voir un ex et construit une vie de famille, etc. Bref, dans ce lecture on est emporté dans un voyage d’émotions. J’avoue plusieurs fois avoir été émue (cette phrase s’autodétruira dans quelques secondes).
     En bref, une lecture que je vous recommande de lire, que l’on ne peut plus lâcher dès le voyage entamé. Une introspection fictionnelle qui peut bien vous amener à faire la vôtre.
Chronique de Virginie – Les Mots De Virginie
Le 28 juillet dernier, j’ai eu la surprise d’être contactée via ma page Facebook et mon blog par Benjamin KARO. Après avoir testé avec succès son roman, écrit à deux mains avec sa sœur Caroline, auprès de béta-lecteurs, ils avaient sorti leur roman de façon autonome et disponible (je vous le rappelle) sur Amazon.
Les premiers commentaires et chroniques sont, je cite, « complètement incroyables ». Afin, je cite toujours, de « connaitre la réalité du potentiel de séduction de notre roman », il me propose de me confier leur bébé afin que je le lise et en fasse une critique littéraire.
Au premier abord, s’agissant d’un ebook, j’étais tentée de refuser, mais le pitch qu’il m’a envoyé (différent du résumé intriguant d’Amazon) m’a totalement séduit.
Petite parenthèse ici pour dire que je serais passée à côté d’une belle pépite si je m’étais obstinée à refuser de franchir le cap du ebook. Prochaine étape : acquérir une liseuse (la lecture sur tablette, ça va mais je pense qu’une liseuse doit être encore mieux). D’ailleurs, si vous savez pas quoi m’offrir à Noël, une KOBO GLOW HD, ce serait parfait. Ok, je sors… Fermez la parenthèse.
Voilà comment commence cette histoire, et je dirais, que ça commence bien :
EXTRAITS : « Déjà le petit matin… La nuit tissée de nos mots entrelacés avait été longue, très longue… Mais pas l’une de ces nuits d’amour torrides qui vous satellisent aux quatre coins de l’univers, ni même l’un de ces instants trop courts où l’excitation d’être avec vos meilleurs amis déchire les heures et éclate les minutes au blinder, pour ne vous laisser au petit matin plus que le goût écœurant de la vodka dans la bouche.
Non, la nuit avait été longue de discussions, de réflexions, de remises en question. Ce n’était pas la première fois que nous passions de lentes heures au lit à parler, certes. En plus de trois ans de vie commune, on pouvait même dire que l’exercice était devenu habituel. Mais, cette nuit-là… Nous avions exploré des terres presque inquiétantes, encore inconnues de la cartographie de notre relation amoureuse ! »
96 (Tome 1) – La sixième corde de Caroline et Benjamin KARO
L’histoire est tellement prenante que j’ai enchaîné les pages avec célérité. Je voulais constamment savoir ce qui allait se passer. J’ai beaucoup aimé la fluidité de l’écriture, on glisse sur les mots comme sur une vague. Il y a beaucoup d’humour et des dialogues qui rendent le texte vivant.
Côté personnages, ils sont tous attachants même Vincent, le macho de service. Cette bande de potes devient un peu la nôtre au fur et à mesure. Arnaud nous fait partager ses doutes, ses interrogations ce qui me l’a rendu très humain.
Les dialogues me font penser à un film : langage familier, humour… On est à mi-chemin entre Very Bad Trip (la bande de potes qui fait des fiestas avec alcool à gogo) et Le Cœur des Hommes (la « quête » et les réflexions d’Arnaud). J’ai adoré aussi toutes les références à la culture musicale et télé populaire (Maître Gims, Touche pas à mon poste…), c’est encore un détail qui rend les personnages proches de nous.
Pendant tout le livre, je me suis interrogée sur le titre du roman. Autant 96 a été vite expliqué, autant La sixième corde restait un total mystère jusqu’aux dernières pages du roman.
Conclusion :
Un roman qui se lit vite parce qu’on n’a pas envie de le lâcher, des personnages attachants qui nous font passer un agréable moment ! Bref, vivement le tome 2. Au fait, Caroline, Benjamin, que nous réserve ce tome 2 ? Je suis curieuse…
Chronique de Sofia – Books Critics
Coup de cœur !  C’est un coup de cœur, ce livre ! (C’est la première fois que je le dis aussi ouvertement… ^^) Dans ma vie de lectrice, j’en ai eu beaucoup : tous ces livres qui ont conquis mon cœur, c’est grâce aux personnages, à l’histoire et surtout à la plume de l’auteur simple et fluide liant tous les événements, les enchaînements d’une main de maître. J’en conviens, je suis aussi bon public et en effet…cela aide beaucoup !
Dans « 96, tome 1: la sixième corde », j’ai retrouvé tous ces éléments qui m’ont séduite. Pourtant, l’histoire peut paraître banale à bien des égards…Mais détrompez vous ! C’est bien plus que cela. C’est une histoire inédite (en tous cas, j’en ai jamais lue une semblable !), vraie et drôle. C’est l’une des principales raisons qui font que je classe cette histoire comme un coup de cœur ! C’est une histoire drôle, vivante. Oui, elle donne envie de vivre cette histoire et de prendre la vie comme vient: c’est-à-dire avec son lot de bonheur et de malheur. Avec, son passé, son présent et son futur. Un futur qui se construit d’un passé qui se veut révolu et d’un présent encore en construction !
C’est l’histoire d’Arnaud, SA bande et d’Emma. Avec Emma, ils ont pris la décision de ré-ouvrir leur passé pour ainsi sceller leur futur. Ils allaient revoir leur(s) ex(s) afin de tourner la page définitivement ! Et, pour cette tâche, Arnaud avait besoin de ses potes de toujours: Eni, Vincent & Romain.
« 96, tome 1: la sixième corde », c’est un livre que je relirai à coup sûr !
Caroline  & Benjamin Karo nous offre une histoire vraie d’un voyage dans le passé et le présent d’Arnaud et…en quelque sorte…de ses meilleurs potes qui se supportent dans n’importe quelles situations.
« 96, tome : la sixième corde » est-il, finalement, pas un livre qui nous montre qu’avec les bonnes personnes, nous arrivons à faire de grandes choses ?
Ma note: 5/5
@Bookscritics
PS: Merci à Caroline & Benjamin de m’avoir confié leur livre, j’ai pris un grand plaisir à le lire et merci encore de faire parti de l’aventure Bookscritics !
Chronique de Sandy – Dans Notre Petite Bulle
Je reprendrais les mots de Benjamin, l’un des deux auteurs qui nous a contactées pour nous proposer son livre parce qu’ils sonnent très justes après que j’eus éteint ma Kindle : « Ce roman ne se lit pas, il se descend comme un petit verre de vin blanc au soleil couchant, et que le temps s’arrête pour un tout petit instant quand on pose les yeux sur lui. »
Et personnellement, je rajouterais même avec un bon verre de vin peu importe sa couleur tant qu’il est bon !
Alors, non, ce n’est pas un coup de cœur mais cette histoire fraîche et sympa m’a permis de m’évader avec ce quatuor très inspiré.
Quatuor mené par Arnaud qui nous raconte son histoire, sa vie, sa volonté d’avancer et de faire un bond dans le passé pour pouvoir se projeter dans le futur au rythme d’un road trip avec ses trois meilleurs amis pour l’épauler. Faut dire que son but n’est pas facile et qu’un peu de distraction est de mise pour affronter les ex femmes de sa vie. Cinq femmes qu’il a aimées de manières totalement différentes, cinq femmes qui étaient opposées les unes aux autres mais qui ont marqué sa vie d’une certaine façon et alors qu’il envisage le mariage avec Emma, celle qui partage sa vie depuis deux ans. Ils ont décidé de faire table rase du passé et voir si ce dernier est bien derrière eux. Emma en rendant visite à ses ex de son côté pendant qu’Arnaud fera de même du sien.
Un voyage éprouvant et enrichissant autant pour sa vie amoureuse que pour sa vie amicale.
Ne dit-on pas que le cœur a ses raisons que la raison ignore ? Arnaud suivra-t-il son cœur ou sa raison ? Ou les deux pourront-ils être complémentaires ?
Comme j’ai pu le dire plus haut, j’ai passé un très bon moment avec ce livre, qui m’a fait sourire mais aussi réfléchir. Faisons-nous toujours le bon choix quand nous aimons ? Est-ce vraiment pour la vie ? Allégé par l’humour, ce livre pose pourtant de vraies questions sur les relations amoureuses passées ou présentes mais une fois ressorti du livre, les réponses restent toujours aussi évidentes.
Arnaud est un jeune homme trentenaire attachant et ayant bien réussi sa vie dans le monde de la musique. Hédoniste, il profite de la vie mais il aime la partager avec ses potes de longues dates : Eni, l’hindou aux idées farfelues, Vincent, le tombeur de ces dames et Romain l’amoureux de l’amour, surnommé aussi le caresseur de mains.
J’ai aimé partager ce road trip avec ces quatre mecs, tous aussi délurés les uns que les autres.
J’ai aimé découvrir la complexité des traces que laisse un amour perdu ou quitté. J’ai aimé voir l’avancement d’Arnaud dans sa quête, le tout parsemé de légèreté.
Oui, je crois que je peux dire, en bref, que j’ai aimé me laisser prendre au jeu de ce livre que j’ai littéralement dévoré. Et je remercierais vivement les auteurs pour m’avoir permis de le lire et d’en apprécier chaque page.
Sur la couverture, il est noté tome 1, donc je pense qu’un second tome est prévu mais sur qui ? Arnaud ou l’un de ses copains ? J’avoue qu’avoir un tome sur chacun d’eux, ne serait pas pour me déplaire, surtout un tome sur Vincent !
Chronique de Rachel – Les Mots De Gaiange
Note : 20/20
Un total coup de Cœur.
Une immersion totale dans cette troupe de bons potes depuis une décennie.
Une sorte d’Auberge Espagnole, voilà comment j’ai perçu ce roman et les épopées de ces 4 mecs aux origines variées.
Une grande famille, dans laquelle on rentre avec plaisir, j’ai pris des fous-rires de dingues, j’ai pris plaisir à ralentir ma lecture pour ne pas finir ce petit bijou.
J’ai voyagé à travers la France, j’ai même retrouver un peu de chez moi « Valence, Tournon, Lyon… ».
J’ai fais des Flash-Back, en me revoyant avec mes ami(e)s d’enfance.
Un humour de mecs certes, mais je ne me suis pas sentie offusquée un seul moment par le langage un peu cru parfois, car j’ai grandi avec 7 frères et autant dire que je suis blindée à ce niveau.
A travers ces 4 mecs, si semblables et tellement différents, mais attachants. Sous leurs cœurs de grands dur, il y a des blessures cachées, mais au final ils sont tous là les uns pour les autres.
J’ai fermé ce roman et je me suis dis, « non mais non, pas déjà!!! ». Je veux connaître cette suite, que réserve l’avenir à ces 4 frères de cœur.
Un texte écrit à quatre mains et je suis d’autant plus bluffée car on ne le perçoit à aucun moment.
Il y a des romans, qui nous touchent, qui nous font rire, qui nous font réfléchir, qui nous font voyager, qui peuvent même nous faire pleurer (dans le bon sens du terme) et bien celui-ci à réussi à faire tout ça en 332 pages. Bravo !
Chronique de Joane – Les Chroniques De Joane
Le résumé de ce roman m’a beaucoup intriguée, j’avais hâte de me plonger dans cette histoire et de découvrir les plumes de ce roman écrit à quatre mains. Nous suivons Arnaud qui a décidé de se marier, nouveauté et grand pas pour lui mais avant de se lancer, Arnaud doit fermer les portes de son passé. C’est donc face à un road trip entre potes que l’on se retrouve. Un road trip que l’on vit à mille kilomètres à l’heure et pour lequel on est transporté que ce soit pour l’humour mais aussi pour les émotions, les auteurs nous embarque. J’ai été transporté par cette histoire que j’ai lu très rapidement, j’avais l’impression d’être aux côtés de ces éternels amis, j’avais l’impression de participer à leur blague, je les voyais rire devant moi, je les voyais se charrier, je voyais cette complicité, je les voyais vivre. C’est donc grâce à une plume convaincante et réaliste que cette histoire se vit, une plume fluide qui laisse place à des moments de vie, une plume qui se veut parfois dans le ton de l’humour mais aussi dans celui de l’amour. Arnaud doit faire un trait sur ses ex, ses femmes avec qui il a partagé de bons moments, des moments intenses mais désormais plus qu’une seule reste : Emma. Ce road trip c’est aussi l’occasion de se livrer, à cœur ouvert, nos héros se confient, mûrissent, apprennent. Les auteurs proposent une histoire qui devient une quête, Arnaud agit, comprend. Je ne peux que vous conseillez ce roman que ce soit pour la plume de ces frères et sœurs mais aussi pour l’histoire originale et réaliste.
Arnaud est un personnage que j’ai apprécié, il sait se remettre en question, il réfléchit, il agit, il a le cœur sur la main, des idées bien ancrées et la tête sur les épaules. C’est un homme qui m’a beaucoup plu, Arnaud a besoin de faire le vide et de repartir à zéro, c’est aussi un homme blagueur auquel on s’attache beaucoup. Arnaud ne serait pas Arnaud sans ses copains de toujours : Eni et ses idées farfelues, persuadé qu’un jour il inventera quelque chose de grand. Grand cœur, attachant, c’est notre Apu comme le surnomme nos héros. Il y a aussi Romain, l’éternelle romantique qui a du mal à trouver une femme, un homme attachant parfois réservé. Il y aussi Vincent, le riche beau gosse qui séduit les femmes mais qui est incapable de se poser, un éternel insatisfait ?? Cette histoire qui se concentre du point de vue des hommes laisse également la place aux femmes : ces femmes qui chamboulent nos héros, ces femmes qui font tourner la tête et les cœurs. Amandine, Miriam, Marine et tant d’autre mais surtout Emma celle qui a pris le cœur de notre Arnaud…Grande absente de ce roman, nous la découvrons à travers le regard de nos héros, je n’arrive pas encore à mettre un avis sur ce personnage mais je pense que le futur m’apportera des réponses car je sens que je ne suis pas au bout de cette histoire…
En bref, une très belle découverte pour ce roman qui envisage le futur en passant par le passé, pour ce roman qui est un road trip, une lancée entre amis, entre rigolade et bousculade, votre cœur ne pourra battre qu’à la chamade.
Chronique de Brigitte – Le Monde Enchanté De Mes Lectures
Il y a des livres que l’on ne peut oublier, même après un long moment. Celui-ci en fait partie (du moins pour moi). Il fait également partie de ceux que l’on n’a pas envie de lâcher une fois commencé, comme chaque fois, je me laisse piéger en me disant que je vais lire quelques chapitres avant d’aller dormir et au final lorsque je regarde l’heure, eh bien la nuit est bien avancée.
Ne vous fiez pas à son petit prix pour le nombre de pages, ce n’est pas là un gage de qualité lorsque le prix est plus élevé.
Avec cette histoire, nous voyageons, nous avons de l’amitié et de l’amour, mais également de l’humour et une tendance poétique dans l’écriture. Ce sont des personnages auxquels il est simple de s’identifier et que l’on prend plaisir à suivre tout au long de cette aventure.
J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à le lire, j’attends la suite avec impatience en espérant qu’elle me transportera autant que ce fut le cas ici.
Je sais que j’en dis peu, mais croyez-moi si je vous dis de foncez pour l’acheter, c’est un vrai bonheur que de le lire.
Chronique d’Evalya – Les Chroniques De Céleste
Un grand merci, tout d’abord à Benjamin et Caroline Karo pour la confiance qu’ils nous ont accordé en nous faisant découvrir leur roman.
En débutant le livre, je ne savais pas trop à quoi m’attendre, il s’est avéré que j’ai passé un super moment, trés agréable avec le personnage principal et ses amis, une
écriture fluide, légére et qui m’a permis d’être en totale immersion dans les pensées des  » hommes  » lol. Un récit frais, agréable, original avec beaucoup d’humour, des
dialogues , certes un peu familier, peut être que cela ne plaira pas à tout le monde mais pour ma part , cela ne m’a pas génée bien au contraire, cela a rendu le récit encore
plus vrai … Ce roman révéle la nature des hommes avec quatre points de vues différents mais avec au final la même idée derrriere la tête, on a vu egalement que
comme l’amour, une histoire d’amitié peut elle aussi être trés importante dans une vie, je ne vous en dirai pas plus…Une quête au départ ,un défi à relever ,puis finalement
au moment où l’on croit, et le personnage principal aussi d’ailleurs, avoir régler le probleme , on se dit que la vie n’est jamais un long fleuve tranquille… Je ne m’attendais
pas du tout à une fin comme celle çi, et je vous met au défi de me dire si vous l’aviez imaginé…
Ma note: 9/10
Chronique de Coralie – Les Tribulations De Coco
Je remercie l’auteur pour l’envoi de ce ebook. J’ai passé un bon Moment Lecture. Dès les premières pages on rencontre Arnaud, le personnage principal du livre. Il envisage de se marier avec Emma. Mais pour que leur futur marche ils ont décidé de faire table tase du passé. C’est donc chacun de leur côté que nos 2 tourtereaux vont vivre une semaine qui promet d’être riche en émotions et de nostalgie. Au fil des pages entre soirées arrosées et retrouvailles avec ses ex, l’auteur nous en dévoile un peu plus sur Arnaud.
J’ai beaucoup aimé le fait que se soit raconté du point de vue d’un homme. Ce livre nous montre combien l’amitié est précieuse, que se soit avec des moments sincères ou des engueulades. Un road trip avec ses meilleurs amis: Vincent, Romain et Eni. Entre le créatif, l’accro au sexe et le célibataire, chacun est attachant à sa manière. Un petit mot sur l’auteur ils sont frères et sœurs et écris ce livre à quatre mains.
En résumé c’est drôle, léger et frais. Des personnages attachants avec une belle amitié haute en couleur. Amour, amitié, voyages: tout est réuni pour passer un bon Moment.
Chronique de Lucie – Et Toi Tu Lis Quoi ?
Bonsoir les dévoreu
Le titre du roman m’a intriguée un bon moment : j’ai compris la référence au numéro « 96 » au fil de ma lecture, puisqu’il s’agit d’un nombre qui touche le protagoniste « Arnaud » de façon à la fois réelle et mystique. « La sixième corde » : plusieurs idées me sont passées par la tête avant de commencer la lecture (et je préfère les taire ;)) et une fois dans le fil de l’histoire le doute est resté : la référence à la musique, aux instruments est omniprésente, donc corde comme dans corde d’instruments; mais j’hésitais aussi avec l’expression « la corde au cou » universellement utilisée pour faire référence aux gens mariés ou sur le point de l’être. Puis, finalement en lisant les 3 dernières pages, je pense qu’il y a autre chose mais je ne spoile pas !
L’histoire : Nous sommes avec Emma et Arnaud qui se retrouvent à la croisée de leur relation amoureuse, et qui éprouvent le besoin de faire un bilan avant d’attaquer une étape plus importante. Ce bilan ne consiste pas à aller se ressourcer chez les moines bouddhistes, ça n’aurait pas été aussi drôle. Non, en fait, ils ont convenu que chacun passe une semaine de son côté à la rencontre de leurs ex respectifs, ou tout au moins les ex qui ont pu marquer leur passé amoureux et s’assurer (ou se rassurer) que tout est bien fini, archivé, scellé, de ce côté-là.
Sur ce tome 1, on va suivre Arnaud exclusivement pendant une semaine, lequel a choisi de ne pas se lancer dans ce retour vers le passé tout seul mais de s’accompagner de 3 amis, et je dirais que les moments avec ses amis sont finalement plus mouvementés que les rencontres avec ses ex. L’histoire se déroule donc sous forme de road trip, les ex ne s’étant pas établies comme un seul homme dans un village de filles rejetées, nos 4 compères se promènent donc en France à la recherche des fantômes du passé (Dickens, Dickens, Dickens…). Promenade qui se fait aux frais de la princesse qui s’appelle Vincent (un des 3 amis d’Arnaud) et qui a plus d’argent qu’il ne peut en dépenser (oui je sais dès qu’il est question d’argent j’ai une très bonne mémoire ! haha!)
Ce que j’en pense : tout d’abord, j’ai choisi de ne pas attribuer de note comme j’ai l’habitude de le faire puisqu’on m’a gracieusement proposé la lecture de ce roman. Ce livre est très sensoriel, les auteurs sont clairement habités par la musique  et les sons de façon générale. Notre protagoniste est très attentif aux voix de ses ex, à leurs intonations quand elles s’adressent à lui, cette référence m’a semblé omniprésente. De façon générale, le livre est un appel aux 5 sens, et tant qu’on est dans les chiffres, je dirais qu’on frôle aussi les 7 péchés capitaux avec ces 4 garçons qui isolés me semblent inoffensifs mais qui se laissent vite emporter par l’effet de groupe, ce qui donne lieu à des situations rocambolesques et pas banales.
En résumé, un bon livre de garçons où le voile est levée pour nous les filles sur ce que font les garçons quand ils sont entre eux, et sur ce qu’ils pensent et disent quand nous ne sommes pas là, même si dans certains cas cela me semble poussé à l’extrême (mais peut-être dis-je ça pour me rassurer!)
Vous pouvez retrouver les auteurs Caroline et Benjamin KARO sur facebook : https://www.facebook.com/Caroline-Benjamin-KARO-1017327081650564/
Sur leur site : https://carolinebenjaminkaro.com/
Et le livre sur Amazon : https://www.amazon.fr/sixième-corde-Caroline-KARO-ebook/dp/B01G0KUVSY/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1464684411&sr=8-1&keywords=la+sixieme+corde
Je ne peux que vous conseiller d’acheter le livre et de soutenir les auteurs, car ce n’est pas rien de se lancer dans cette aventure qu’est la publication d’un premier roman !
Votre DL
Lucie
Chronique de Roxane – Carnet De Louve
En premier lieu je tiens à remercier chaleureusement Caroline et Benjamin KARO pour m’avoir proposé de découvrir leur roman riche en saveurs. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’au départ j’étais très intriguée par le titre de la série : 96, qu’est-ce que ça peut bien représenter ? C’est alors que j’ai ouvert le livre, et là tout n’était pas gagné d’avance comme je le pensais…
Ce qui m’a vraiment posé problème au départ, ce n’est pas tant l’histoire et les personnages (on va en parler aussi, de ces lascars !) mais plutôt l’écriture. J’étais complètement perdue au début parce que la narration est la plupart du temps très belle, simple et vectrice d’émotions, mais les dialogues et plus rarement la narration sont souvent écrits dans un langage très familier, et il y a même du verlan ! Oui, ça m’a piqué les yeux et oui, j’ai cru un instant que cette lecture ne serait pas pour moi. Et puis j’ai persévéré parce que l’intrigue me plaisait, et grâce aux échanges avec les auteurs j’ai pu comprendre où ils voulaient réellement en venir…
L’intrigue, elle, m’a d’emblée plu : notre protagoniste principal est un jeune trentenaire prénommé Arnaud. Il vit à Londres avec Emma, la femme qu’il aime. Au plus profond d’une de leurs nuits ils décident de partir chacun de leur côté pendant une semaine pour faire table rase de leur passé respectif et ainsi éclairer leur avenir commun. Se met alors en place le fameux Road Trip que l’on va vivre à travers toute la France, en compagnie d’Arnaud et de ses 3 meilleurs amis, direction les ex de monsieur.
Et quels sacrés personnages ! Les 4 hommes (Arnaud, Vincent, Eni et Romain) ont leur caractère bien défini et leur fragilité qu’ils n’osent pas montrer lorsqu’ils sont tous ensemble. On constate alors de quoi l’effet de groupe est capable. J’ai aimé être témoin de certains échanges plus personnels que chacun peut avoir avec Arnaud, et c’est là que l’on découvre une nouvelle facette d’eux, plus personnelle et c’est ce qui a fait que je me suis attachée à chacun d’eux pour des raisons différentes. C’est valable aussi pour Arnaud bien que l’on ai accès plus facilement à ses pensées. Mais je peux vous dire que si je devais croiser ces gars-là dans la rue ou au restaurant, ils m’auraient gonflée assez vite et je serais partie sans me retourner ! Ensemble, ils se vannent sans arrêt, picolent sans modération, sont ingrats avec les femmes, bref : le monde semble leur appartenir ! MAIS, chacun cache un peu son jeu aux autres et c’est là que je les ai vraiment découverts et que j’ai pu les apprécier 🙂
J’ai souvent souris pendant ma lecture, tellement leurs discussions sont empruntes d’humour. Il faut dire qu’ils se mettent dans des situations très cocasses parfois. J’étais moins fan du cocktail alcool/sexe mais il n’y avait rien d’inutile. Chaque phrase a son importance et chaque situation sa répercussion plus tard. Et puis, même si cette bande de potes forment un quatuor inédit à part entière, je n’ai pas pu m’empêcher de les imaginer d’après les films Very Bad Trip ou même avec les personnages de The Big Bang Theory parfois.
Qu’en est-il des personnages féminins qui ont marqué la vie d’Arnaud ? Elles aussi sont toutes très différentes, mais je n’en ai trouvé aucune véritablement attachante. Tant mieux, quand on sait qu’elles sont toutes vouées à ne plus jamais recroiser la route de notre protagoniste.
Le dénouement m’a beaucoup plu et la fin, comme je ne m’y attendais pas ! Si très tôt dans le roman on a la réponse par rapport à la signification du titre « 96 », on ne comprend qu’à la fin le pourquoi de « la sixième corde ». L’intervention du dernier personnage m’intrigue encore plus, et j’ai très envie de savoir ce qu’il adviendra d’Arnaud et de sa joyeuse bande.
En résumé, je dirais que j’ai bien aimé ce livre malgré une mise en route compliquée et entièrement personnelle. L’idée de base est très bonne et chacun des 4 personnages principaux a son charme. C’est un roman qui fait rire mais aussi réfléchir sur la nature humaine et sa diversité. Les réactions ne seront pas les mêmes d’une personne à une autre ! Tout comme chaque lecteur ne lira peut-être pas ce roman de la même façon que moi et en aura une interprétation ou un avis différent. Mais c’est ce qui fait aussi la grande force de ce premier roman. Ce qui est indiscutable en revanche, c’est que l’amitié décrite ici est incroyable. Qu’il y ai de l’orage ou non, ces hommes nous prouvent que l’amitié est bien l’une des valeurs motrices les plus importantes dans la vie. Il me tarde à présent de découvrir la suite ! 😉
Chronique de Monique – Les Étoiles Des Bibliothèques
Une histoire drôle, fraîche et agréable à lire. J’ai eu l’impression d’être dans le roman aux côtés des héros. J’ai bien aimé, beaucoup de beau détail, notamment les scènes.
J’ai été curieuse de découvrir ces deux belles plumes et n’ai pas été déçu, bien au contraire. J’ai pas mal ri, du fait de certaines phrases cocasses entre les gens de cette romance.
Ce livre a été écrit à 4 mains, mais en le lisant cela ne se ressent pas, ni ne se remarque. Il y a un accord parfait entre les 2 écrivains (et le fait que se soit le frère et la sœur) y ai pour beaucoup. 🙂
J’ai voyagé au travers des frasques des personnages, et me suis fondu dans cette histoire.
C’était fabuleux. Merci aux auteur(e)s pour ce SP, et encore désolé pour le retard de ma chronique.
Chronique de Marie-Christine – Mes Madeleines
Londres, 20 Juin 2014 – Emma et Arnaud pensent se marier prochainement. Suite à l’appel de Marine, une des ex d’Arnaud, Emma lui propose un deal …
Tome 1 – La sixième corde : Selon Emma, pour aller plus loin à 2, il convient de se débarrasser des fantômes du passé. Les tourtereaux ont 1 semaine pour revoir les femmes (et les hommes) qui ont vraiment comptés dans leur vie avant de se (re)trouver. Arnaud part donc retrouver les 5 femmes qui ont marquer sa vie amoureuse
•    Eléonore Dubois, l’accord sensuel du feu sous la glace
•    Marine Dias, la bassesse faite femme
•    Myriam Racmi, la mystérieuse amazone
•    Amandine Legrand, la maman comblée
•    Charlotte, l’amoureuse
Cette incursion dans le passé rapportera-t-elle à Arnaud l’indifférence ou le chaos ?
Tome 2 – (à paraître)
Mon avis : « Sois familier mais nullement vulgaire » – Shakespeare, Hamlet, 1603
Vous connaissez la série de films Le cœur des hommes ? Ce livre pourrait être la genèse de ce quatuor d’hommes à femmes, liés par une indéfectible amitié, la grossièreté en plus …
Les répliques fusent (le quatuor  clashe sans répit) dans une langue qui se veut « d’jeun’s » et qui l’est certainement (visiblement je ne le suis plus !!!!), la misogynie s’étale sans compassion pour les proies (assumées ?) que sont les femmes (des femelles en chaleur ?) et on suit avec attention le parcours vers l’indifférence du personnage principal …
“Les femmes sont des anges quand on les recherche : sont-elles obtenues, tout finit là. L’âme du plaisir est dans la recherche du plaisir même. ” écrivait William Shakespeare dans Troïlus et Cressida (1602).
Une citation que le personnage d’Emma, femme aussi sage que sauvage, met en pratique en proposant cette quête à son amoureux : perche tendue vers une fuite annoncée ou choix conscient d’un amour bien réel à l’exclusion de tous les autres. A lui de choisir …
« L’homme propose, la femme dispose » dit le proverbe. Ici le contraire éclate dans toute l’immaturité des ces jeunes néo trentenaires !
Chronique de Marienel – Marienel Lit
Une belle découverte ! Je suis toujours curieuse de découvrir un roman écrit à quatre mains, les auteurs étant en plus frère et sœur, la complicité se ressent-elle dans l’écriture ? Eh bien oui ! Un très bon style, fluide, léger. Je ne suis pas arrivée à distinguer les parties écrites par Caroline et celles par Benjamin. Une belle prouesse de leur part, c’est vraiment bluffant !
L’histoire, quant à elle, est vraiment prenante et sympathique. On suit avec plaisir le road trip de ces copains partis une semaine en France, suite à l’invitation de l’un d’entre eux, Arnaud. Celui-ci doit se marier avec Emma, ils ont décidé tous les deux de régler les histoires du passé pour mieux vivre leur présent et surtout leur futur. Arnaud quitte donc Londres où il vit et travaille en tant que musicien, et part pour la France où il a passé sa jeunesse avec ses amis. On fait donc la connaissance de Vincent, le dragueur insatiable, Romain, « le caresseur », célibataire malheureux et Eni, indien créatif, rempli d’idées les plus sordides ! Arnaud doit rencontrer une ex par soir pendant cinq jours. Les journées sont réservées aux visites, mais surtout à l’apéro, aux dégustations culinaires et aux plaisirs partagés entre amis !
Tous ces personnages sont vraiment attachants, pas un seul ne m’a déçue. Ils m’ont fait rire et sourire plus d’une fois, il faut dire que les situations cocasses ne manquent pas ! Et comme ils se racontent tout, Arnaud ne manque pas de narrer ses soirées avec ses ex !! il ne sera pas déçu non plus, il va se rendre compte que les gens changent, que des personnes aimées auparavant ne peuvent plus l’être car les points communs disparaissent avec l’âge. Le lecteur, lui, est le cinquième copain, celui qui les regarde délirer, vivre, rire, râler, se disputer.. Les auteurs nous intègrent au roman, on visite avec eux les différentes régions et villes, c’est un livre « vivant ». Comme Arnaud, on ne voit pas le temps passer, et on est vite arrivé à la fin du voyage, au retour à Londres. Là, les auteurs m’ont surprise, je n’imaginais pas une telle fin, et je comprends un peu mieux pourquoi il va y avoir un deuxième tome. Mais chuuut, je ne dirai rien ! Le titre et sous-titre sont bien trouvés et un beau clin d’oeil !!
Un bon roman où l’amitié prime sur l’amour, une fidélité entre amis envers et contre tout, et surtout de l’entre-aide ! Je me suis régalée à la lecture et j’ai hâte de découvrir la suite. Je suis curieuse de savoir quelles sont les parties autobiographiques 😉 Une fois de plus, je souligne vraiment le talent des auteurs aux plumes indifférenciables ! Caroline et Benjamin Karo sont à suivre impérativement !
Chronique de Marie – Magie Littéraire
Je tiens dès le départ à remercier les auteurs, Caroline et Benjamin Karo, pour avoir eu la gentillesse de me contacter pour me proposé de lire ce roman. J’ai passé un agréable moment en compagnie des personnages. Un roman humoristique et un résumé qui donne l’eau à la bouche, je me suis lancée sans savoir à quoi m’attendre concrètement, ni sans savoir ce qui se caché derrière ce résumé, et je fus comblée.
Il faut dire que ce roman, sans m’en rendre compte, est tombé au bon moment dans ma vie. En effet j’avais besoin d’une lecture légère, qui m’aurait permis de me recentrer sur des instants, des valeurs simples de la vie et ce roman a répondu à ce besoin.
Nous suivons Arnaud, qui, avant de parler sérieusement de mariage avec sa petite amie Emma, doit faire table rase du passé. Idée saugrenue mais essentielle pour la continuité et l’évolution du couple. Ils décident donc tous les deux de partir dans un road trip à travers la France entière pour retrouver leurs exs petits amis respectifs afin d’être sûr de leurs choix et de se rendre bien compte qu’ils n’ont plus de sentiments contradictoires.
L’idée de base m’a énormément plu, mais les personnages m’ont davantage fait apprécier ma lecture.
Arnaud part avec ses trois amis d’enfance, Vincent, l’accro aux femmes et au sexe, Romain, qui est à mon sens le plus sensé et le plus calme de la bande, c’est aussi celui que j’ai le plus aimé, et enfin Eni, qui croit qu’il va finir par faire carrière avec ses créations plus farfelues les unes que les autres. Une bande de copains d’enfances hétéroclites et attachantes.
Pour Emma, nous ne savons rien d’elle, tout comme Arnaud, et nous nous posons donc les mêmes questions que lui a son sujet, ce qui garde un suspense haletant.
Ce road trip se révèlera être, en plus de la mission d’Arnaud, un véritable test de leurs amitiés. J’ai aimé les voir évoluer, les voir se questionner, se disputer aussi, puis se réconcilier. Autrement dit j’ai véritablement eu un coup de cœur pour les valeurs retranscrites dans ce roman. Le tout exprimé avec une plume parfaite pour l’année, pour les personnages. Je veux dire par là que ce n’est pas un style pompeux, bien au contraire ! Les auteurs ont écrit comme n’importe quelle personne parlerait en temps normal, avec quelques gros mots, avec les idées idiotes qui nous passent parfois par la tête, avec les regrets qui nous étreignent parfois. J’ai encore une fois beaucoup aimé cet aspect.
Enfin, tout au long de l’histoire nous suivons les remises en question d’Arnaud face à ses exs. Il se rend compte de l’amour qu’il voue à Emma, et nous voyons ses ressentiments faces à ses ex, parfois ses regrets sous diverses angles… C’est assez difficile à exprimer ici tellement ce sont des sentiments puissants qui vont traverser Arnaud. Je ne peux donc que vous conseiller de lire ce premier tome.
Pour ma part, une chose est sûre, j’attendrais impatiemment le deuxième tome, car les auteurs nous donnent terriblement envie de savoir la suite, surtout avec cette fin plus qu’étrange.
Je remercie encore les auteurs de m’avoir permis de lire cet ouvrage, et les remercie encore davantage pour la gentillesse qu’ils ont eu de me l’envoyer en format papier, car, n’ayant pas de liseuse, je ne voulais pas réitérer sur un Pc. Je leur souhaite également d’aller loin dans le monde de l’écriture et suis heureuse pour eux d’avoir l’occasion d’en faire une adaptation cinématographique, qui je pense, après lecture, sera merveilleuse.
Chronique de Marie – Lecture Rousse
Pourquoi ai-je lu livre ?
J’ai été contacté par Benjamin Karo, un des deux auteurs que je remercie pour m’avoir permis de découvrir leur roman, car je l’ai beaucoup aimé !
Qualité matérielle et esthétique de l’ouvrage :
Une couverture assez spéciale à l’image du roman ! J’aime beaucoup, ce design assez graphique, cela change des couvertures avec un dessin ou une photo représentant des personnages.
Lecture Rousse
L’univers/ l’ambiance :
Plongé dans un voyage entre « potes » au XXI° siècle, le monde est temporellement celui dans lequel nous vivons, mais avec une ambiance bonne enfant qui caractérise les personnages du roman.
L’histoire et les personnages :
Je ne vous cache pas qu’au début de la lecture, j’avais du mal à renter dans l’histoire, j’étais assez septique quant au thème  » road trip des ex ».
Arnaud et Emma sont un couple qui avant de se marier décident de faire face à leur passé en revoyant tous leurs ex, cela me paraissait assez surprenant et ne m’emballait pas des masses. Mais finalement, ce voyage avec les quatre compères Arnaud, Vincent, Eni et Romain n’a pas été fait que de rendez-vous avec des anciennes conquêtes. Nous sommes embarqués dans un drôle de voyage avec ces quatre meilleurs amis !
Entre amitié fraternel, amour, engueulades et soirées (voire journées) arrosées, avec cette fine équipe, on ne s’ennuie pas une seule seconde. Vous aurez compris que je suis vite passée outre mon scepticisme vis-à-vis de cette histoire d’ex, car au final, cela s’intègre très bien à la virée des personnages. C’est à chaque fois la surprise de découvrir comment sera la prochaine ex d’Arnaud que nous rencontrerons.
C’est une lecture fraîche que j’ai prit plaisir à découvrir, car ces personnages nous mettent tout de suite à l’aise (bien que leurs principes avec les femmes soient discutable, mais réaliste…). Ce quatuor est vraiment sympathique !
Nous avons Arnaud, le personnage principal, un compositeur de BO, qui embarque ses amis dans ce projet farfelu. C’est un personnage sympa que j’ai apprécié de pages en pages.
Puis il y a Vincent, le riche trader de La City, qui malgré sa fortune est toujours resté proche de ses fidèles amis (qui en profite bien par la même occasion) Ce personnage peu paraître être un vrai c** par excellence au départ, mais au final, il est aussi attachant que les autres !
Eni, qui pour moi représente un peu le boulet de la bande est d’origine Indienne et a toujours des projets de business foireux, c’est un personnage assez drôle.
Et enfin Romain, l’éternel romantique du groupe qui cherche LA femme de sa vie, à l’opposé de ses amis. Je l’apparenterais plus à la victime du groupe (sans vouloir dégrader ce personnage ^^), mais quand il pousse une gueulante, cela nous montre que ce personnage sait aussi avoir du caractère.
Ces quatre personnages sont tous différents, mais leur amitié et leur complémentarité font que l’on ne peut que les apprécier, avec leurs défauts et leurs qualités !
Lecture Rousse
BREF,cette lecture fraîche et drôle nous plonge dans un road trip mouvementé avec quatre personnages très attachants Cette lecture m’a beaucoup plu ! Je suis curieuse de savoir la suite, car apparemment, il y aurait un second tome , car la fin est pour moi assez vague.
Ecriture et rythme :
Avec un bon rythme, chaque destination est bien proportionnée face aux autres et une écriture à quatre mains dont il faut souligner les mérites, ce roman à été une belle découverte ! J’ai été bluffé par le fait que l’on ne distingue absolument pas les changements d’auteurs tout au long de leur roman, c’était comme lire un roman avec un auteur unique ! Leur plume est fluide et agréable, bien qu’un peu spécial, car ils emploient très souvent le registre familier, j’ai bien accroché à leur manière de nous raconter l’histoire d’Arnaud.
Conclusion :
Les + : Le thème de l’histoire, les quatre personnages principaux, la plume de ces deux auteurs et l’humour qui se dégage du roman.
Les – : Un début dans lequel il est difficile de rentrer.
Je le conseille : À tous les curieux, les amateurs de voyage et d’histoire drôle et un peu déjanté par moments !
Et vous, l’avez-vous lu ? Avez-vous aimé ? Ou êtes-vous tenté ?
Chronique de Lydie – Taste For Trouble
Ce que j’en ai pensé :
J’ai mis un peu de temps avant de lire le roman car je suis assez prise par mon travail et le déménagement qui approche, mais lorsque j’ai enfin pris le temps de me plonger dans ma lecture, je ne l’ai plus arrêtée. Le pitch avait tout pour me plaire et c’est pour cela que j’ai accepté ce partenariat lorsque Benjamin Karo m’a contacté, un road trip, des amis, de l’humour, bref de quoi passer un bon moment.
Il est parfois difficile de se faire à une écriture à quatre mains mais ici je l’ai vécu comme un plus, jamais je n’avais lu un roman écrit par un frère et une sœur et j’ai pu sentir leur complicité poindre au travers de leurs mots.
Les personnages sont drôles et modernes même si Arnaud n’est pas mon préféré, il a réussi à me séduire. J’ai ri et j’ai vibré avec ce groupe d’amis que chacun rêve de posséder.
Moderne et vivante cette série m’a surprise en bien et c’est avec grand plaisir que je lirai la suite.
Les différences de langages donnent un côté atypique à un roman qui pourrait être considéré comme classique, mais il faut dépasser ce cliché pour se laisser conduire, ailleurs….
Rire autant m’a fait du bien et ce roman est parfait pour accueillir l’automne avec le sourire. L’amour c’est un peu comme la lecture, les deux peuvent prendre 1001 visages et se vivre de 1001 façons !
Chronique de Léa – Exquimots
Ce matin, le réveil est difficile pour Arnaud. Il faut dire que la nuit a été plutôt agitée. N’allez pas vous imaginer des choses… car s’il est dans cet état, ce n’est pas pour les raisons que vous croyez… mais plutôt à cause d’une discussion qu’il a eu avec Emma, la femme de sa vie. D’ailleurs, en est-il toujours sûr ? Car cet échange est loin de l’avoir laissé indemne…
« La nuit avait été longue de discussions, de réflexions, de remises en question. Ce n’était pas la première fois que nous passions de lentes heures au lit à parler, certes. En plus de trois ans de vie commune, on pouvait même dire que l’exercice était devenu habituel. Mais, cette nuit-là… nous avions exploré des terres presque inquiétantes, encore inconnues de la cartographie de notre relation amoureuse (…) La nuit m’avait brassé et l’odeur des souvenirs refaisant surface était âcre et tenace. J’avais bien essayé de laisser toute cela dans la chambre, quelque part à côté d’Emma, mais ces vieilles ombres m’avaient suivi jusqu’ici, en rampant sur les lames de parquet du couloir. »
Qu’ont-ils pu se dire pour qu’il se retrouve dans cet état ? Eh bien, comme vous êtes attentifs, je vais vous le dire…
Emma a lancé un défi peu commun à Arnaud. Se prouver leur amour en quelques jours. Pour cela, ils ont une semaine, et pas un jour de plus. Comment ? En revoyant leurs ex respectifs avant le jour du mariage, afin de déterminer si oui ou non, ils passeront le reste de leur vie ensemble. Original… et très dangereux !
Une démarche étrange, mais apparemment décisive pour le futur du couple. Car selon Emma, ceux-ci ne peuvent pas se construire un avenir sans passer par leur passé. Mais Arnaud lui, n’arrive pas à voir la chose de manière détendue… et pour cause, cela peut se comprendre… « Ignorer soigneusement le passé, c’était aussi quelque part se protéger d’une très grande partie de nos doutes du présent. »
Heureusement, il peut compter sur ses amis pour le suivre dans cette escapade. Après tout, entre copains, il faut savoir se serrer les coudes, et encore plus lorsqu’il s’agit de se lancer dans une mission périlleuse. Et là, Dieu sait qu’il va avoir besoin de leur soutien pour affronter ce qui l’attend…
Ce road trip palpitant, va le faire replonger dans un passé qu’il avait tenté d’oublier…
Le mot de la fin…
La sixième corde, est le premier roman de Caroline & Benjamin. C’est aussi le premier volet d’une saga sentimentale en deux tomes.
C’est bien simple, j’ai été happé par l’intrigue, dès les premières pages ! C’est une histoire drôle et touchante, qui fait du bien. Un roman original qui change un peu de tout ce qu’on peut trouver dans le même genre.
A priori, les auteurs travaillent sur une potentielle adaptation cinématographique. Il me tarde de voir ce que ça va donner !
Salutations d’Exquimots !
Chronique de Kwetche – Les Griffonneuses
Le concept de l’histoire elle-même est très original et peut même passer pour incongru. En effet, l’idée de revoir toutes ses ex pour être sûr que leur passé commun est terminé peut sembler un peu étrange mais cette étape est bien justifiée par les auteurs. Ils en font un chemin de croix pour Arnaud, qui veut définitivement tourner la page de son passé, convaincu que son avenir se trouve dans les bras d’Emma, qu’il aime d’un amour inconditionnel. Celui-ci est tellement convaincu que ce tour de France des ex est nécessaire qu’il réussit à convaincre également le lecteur que son avenir ne pourra pas se faire sans en passer par là.
Le style profond des auteurs se rapproche parfois du genre ésotérique, surtout dans la première partie du roman. En effet, ils veulent réussir à transmettre les émotions que ressentent leurs personnages et la raison pour laquelle Arnaud envisage son road trip. Les émotions n’étant elles-mêmes pas faciles à décrire avec précision, les auteurs les enrobent de mots et de belles formulations afin de faire comprendre la profondeur des sentiments et émotions et le moins qu’on puisse dire est que cela marche ! Toutefois, il en ressort parfois quelques longueurs et le style est parfois un peu pesant, presque oppressant. Heureusement, ces moments sont rares et ne durent pas, permettant au lecteur d’être totalement immergé dans les pensées du personnage, dans son coeur et dans sa tête.
Ce roman n’est pas de celui qui peut se lire en prêtant une oreille distraite à tout ce qui se passe autour de vous. Il vous accapare, réclame votre attention. De son côté le lecteur la lui accorde, le dévore, le déshabille presque, pour en savourer toutes les subtilités.
Le roman change de rythme souvent. Il y a en effet une alternance de style, entre les moments où Arnaud est en présence de ses amis, l’ambiance est alors totalement décontractée, sans complexe, souvent drôle. Les deuxièmes moments sont ceux qu’Arnaud passe avec ses ex. Ceux-ci sont intenses, qu’ils se passent bien ou mal. L’ambiance semble alors plus cosy, propice aux confidences et parfois aux regrets. Enfin, les troisièmes moments sont ceux qui nous plongent directement dans la tête du personnage. Cette alternance a l’avantage de nous faire voir absolument tous les aspects de ce road trip mais également l’inconvénient que les styles peuvent sembler totalement décalés. En effet, pendant les moments d’introspection d’Arnaud, le style est enrobé de poésie, essayant de faire ressentir tout ce qu’il a dans la tête, tandis que les moments avec ses copains sont beaucoup plus cash, parfois même grossiers. Cela crée un décalage assez important parfois.
Dans tous les cas, il s’agit d’un très bon roman, une histoire originale, avec des personnages attachants. Le personnage principal est entouré de ses amis qui le suivent tout au long de l’histoire, à tel point qu’ils sont presque des personnages principaux aussi. Le tout dans une enveloppe poétique, lumineuse, faite pour séduire.
Chronique de Katia – Rêves Et Imagines
Je remercie Benjamin KARO de m’avoir contacté pour lire ce roman et ce fut un réel plaisir que d’échanger avec lui. Je leur souhaite d’ailleurs, à lui et sa sœur, une très très belle continuation pour la suite !
J’ai lu des chroniques de lecteurs sur cet ouvrage et certains l’ont comparé à Very Bad Trip ! Bon, que dire… ma culture cinématographique étant ce qu’elle est, j’avoue n’avoir jamais vu ce film, donc, il n’y aura aucune comparaison pour moi ! Personnellement, j’ai rencontré quatre supers potes, le genre de copains prêts à aller au bout du monde pour un seul d’entre eux, une amitié tellement forte qu’elle en est touchante.
Arnaud est en couple avec Emma et vit à Londres. Arrive la période des questions, de l’engagement mais pour aller de l’avant, tous deux décident de faire un tour de leurs ex afin d’être sûr, d’avoir le mot de la fin sur ces relations, et surtout ne n’avoir aucun regret. Bon, personnellement, je n’aurais jamais eu ce genre d’idées mais, bon, c’est l’occasion pour Arnaud de partir avec ces trois meilleurs copains : Vincent, le beau gosse riche comme Crésus, Eni l’indien zen jamais à court d’idées plus tordues les unes que les autres afin de faire fortune, et Romain, dit « le caresseur de mains », amoureux malheureux et transi… Et c’est parti pour nos quatre compères pour une tournée en France de Marseille à Paris en passant par Lyon et autres, le tout arrosé de fêtes, d’alcool et de sexe.
Dans ce texte, j’y ai vu une remise en question d’Arnaud. En rencontrant ses ex, il se rend compte de certaines choses : son amour pour Emma n’est pas feint, il est prêt à s’engager, et ses ex étaient loin d’être parfaites même si quelques fois il lui est difficile de résister à la tentation. Mais cette quête a un double sens et prend une tournure à laquelle Arnaud ne s’attendait pas : le lien d’amitié voire même de fraternité va être mis à dure épreuve…
L’écriture de ce roman est propre, bien conçue. Mais âme sensible, ne soyez pas choqués par le langage de ces messieurs ! Pensez bien que quatre mecs ensemble ne vont pas employer des tournures élégantes pour parler des femmes qu’ils rencontreront… D’ailleurs, au risque de vous décevoir, le Prince charmant n’existe pas ! Et bravo aux auteurs de ne pas avoir eu peur de nous décrire les scènes avec réalisme sans arrondir les angles ! Les insultes et la grossièreté fusent mais il doit être très rare de rencontres 4 potes bourrés qui ont un langage soutenu…
J’ai bien apprécié cette lecture qui me change beaucoup du genre auquel je suis habituée. Derrière les soirées arrosées et les tentations, il y a une révélation pour Arnaud. Il aime ses potes et est prêt à beaucoup pour eux (d’ailleurs j’ai beaucoup aimé les liens de la fin du roman qui souligne cette tendresse entre eux derrière une apparence de mecs machos et sans sentiment), puis il aime Emma mais… chut la suite au prochain épisode. La fin nous promet un second tome tout aussi réjouissant et révélateur. Où Arnaud et ses copains vont nous mener ? Je n’en sais rien mais je suis sûre que ces quatre larrons vont encore me faire rire et me donner l’envie de tirer quelques oreilles !
Chronique de Karine -A La Page Des Livres
Cette histoire m’a été gentiment offerte par les auteurs. Je les en remercie beaucoup.
Voici les atouts de ce roman…
Ce livre s’adresse aussi bien à un public féminin que masculin. Chacun peut trouver une réflexion qui le concerne.
Le titre (les titres) est choisi avec soin pour ménager le mystère. Dans mes hypothèses de lecture, je n’étais pas si éloignée que ça : une idée de passé… Par contre, j’avais totalement ignoré le sens de « la sixième corde »… J’aurais dû approfondir ce thème.
C’est une histoire contemporaine, une aventure très proche de la réalité. On voyage à travers la France, on côtoie des lieux, des expériences qui nous sont proches. Le lecteur est intégré à ce road trip : il est comme un compagnon invisible. Il se sent entouré. Il se sent chez soi, dans ces régions françaises que nous connaissons. Il découvre… Il commence à comprendre ces personnages hauts en couleurs.
Les « 4 mousquetaires » sont des amis de longue date, différents, dont les personnalités diffèrent mais se complètent. Celles-ci sont admirablement décrites. Un beau travail d’écriture est fait autour des dialogues, jeunes, dynamiques, qui nous révèlent des psychologies précises.
Le mystère autour de la personnalité d’Emma est entretenu du début à la fin. Le lecteur est libre de créer le personnage, d’imaginer ses intentions et ses déplacements à travers le regard d’Arnaud. Elle est le fil conducteur malgré son absence.
Arnaud est un personnage en plein questionnement qui nous entraîne dans sa vie passée pour mieux appréhender son futur avec Emma. Il est assez torturé et préoccupé par ses relations. Il semble déterminé à trouver la paix…
Les auteurs ont choisi de décrire les faits, les gestes et les actes. Un flou est savamment laissé à la libre interprétation. Tout est implicite, juste décrit, jamais expliqué au-delà des apparences. C’est habile. Le suspense est ainsi entretenu.
Voici les points qui me laissent en questionnement :
J’ai tendance à rejeter les livres à suite… Ce livre est un premier tome qui ne nous offre qu’une entrée en la matière, fort bien posée mais qui ne m’apporte, au final, pas de réponses. Suite au prochain épisode… La relation d’Emma et Arnaud est introduite mais pas décrite explicitement. Idem pour les relations entre les amis. Le lecteur est bien manipulé… tellement « embobiné » qu’il reste avec ses questions et ses suppositions. J’aurais aimé connaître la nature réelle des relations d’Arnaud avec sa future épouse et aussi celle de cet homme avec ses propres amis… Que lui réservent-ils et pourquoi ? Quelles sont leurs motivations ?
La personnalité d’Arnaud reste floue, instable, en recherche… Il a aimé ; il a rompu… mais il retourne vers cet être aimé, appartenant au passé ! Il paraît indécis, volage, excessivement tourné vers ses souvenirs.  C’est déroutant : l’énergie qu’il a dépensée pour rien !
Emma semble dotée d’une plus grande lucidité. Même absente, elle gère le groupe… Elle est « spéciale » mais on ne connaît ni ses qualités, ni ses défauts…
En bref…
Le roman est une première partie qui ne révèlera pas le mystère qui entoure la relation et les personnalité d’Arnaud et d’Emma. Il nous emmène en voyage, entre repas, hôtels, discussions et verres, rencontres et ruptures. On y rencontre des personnages très bien caractérisés.
L’écriture est adroite et contemporaine.
Je regrette de ne pas avoir de réponses à mes questions. Je reste un peu sur ma faim… Impossible de passer à côté du deuxième tome, donc !
J’ai éclairci le sens de la couverture et des titre et sous-titre qui, à la lecture de ce livre, prennent tout leur sens.
Je vous souhaite une belle découverte aux côtés de Caroline et Benjamin KARO
Mon évaluation : ♥ ♥ ♥
Chronique de Johanna – Des Bulles Et Des Mots
Parfois des auteurs prennent contact avec moi pour que je leur donne mon avis sur leur roman. Souvent, je ne réponds pas parce que c’est du copier/coller et qu’ils envoient le même message à quinze blogueurs en même temps. J’ai même eu des demandes pour lire des romans policiers et thriller alors que c’est écrit noir sur blanc dans ma présentation que je n’en lis jamais !
L’autre jour, Benjamin Karo m’a donc contacté pour lire son roman, et depuis, nous avons beaucoup échangé. S’il avait bien compris à quel point je pouvais être débordée, Il ne pouvait pas savoir, qu’en plus de la lecture, j’ai  : un travail à chercher, une petite fille à aimer, un mari à chérir et un roman à écrire . Simplement il m’a parlé d’amour et de sincérité et vous qui me suivez, vous savez qu’à la vue du mot Amour mon petit coeur s’emballe et ne fait qu’un tour. Son message plein d’humour m’a convaincu qu’il fallait que je lise ce roman. Il y a des rendez-vous qu’il ne faut pas manquer et celui-ci en faisait partie.
Je tiens donc à remercier Benjamin et sa soeur Caroline  pour cette magnifique lecture mais également pour les échanges qui ont suivi pour discuter en détail de ce beau projet. le roman est disponible sur Amazon en cliquant ici mais sortira très bientôt dans une grande maison d’édition. L’auteur me l’a gentiment envoyé en EPUB seul format accepté par ma liseuse de l’âge des dinosaures. (Si KOBO passe par-là, je veux bien une KOBO-GLOW gratuite. ah! c’est beau de rêver)
J’ai glané l’information comme quoi, les auteurs travailleraient par ailleurs,  déjà, sur une adaptation cinématographique du roman. affaire à suivre donc.
L’histoire :
Arnaud vît à Londres, compositeur de musiques pour le cinéma, il est amoureux d’Emma. Ensemble, ils souhaitent se marier. Pour être sûrs de ce choix et faire table-rase du passé, ils se lancent chacun de leur côté le défi de revoir leurs exs.
Un voyage plein d’humour, les vannes fusent et les quatre copains n’en sont pas avares. Ils se connaissent depuis le lycée. Vincent, un incorrigible séducteur qui a la classe et le porte-monnaie bien rempli finance le voyage. Eni, Sosie d’un célèbre footballeur s’acharne depuis des années à trouver une idée lumineuse de business et dilapide la fortune de Vincent. Romain travaille dans un bureau d’étude et n’est pas doué pour séduire les femmes. Au volant d »une BM série 1, d’Aix à Paris en passant par Lyon et même en Ardèche, les quatre copains vont s’en donner à coeur joie : de bars en restaurants, de verres en verres (ou de cuites en cuites), de rencontres en retrouvailles et donc de femmes en femmes.
Un incroyable Road-trip qui les conduira aux quatre coins de la France mais bien plus loin encore dans les méandres des sentiments humains. Une belle histoire d’amitié et d’amour au pluriel.
J’ai beaucoup aimé l’idée de ce roman : la confrontation avec des exs pour savoir si tout est bien de l’histoire ancienne. Il y a de nombreux dialogues, ce qui rend le roman très vivant et dynamique. ça parle de foot, de musiques aussi (J-J Goldman et maître GIMS), d’amitié et d’amour. C’est frais et ça se lit vite. Un bon moment de lecture.On reste sur sa faim, mais rassurez-vous une suite est prévue, j’ai donc hâte de la lire.
Le seul petit truc que je n’ai pas trop aimé c’est le côté macho qui est induit par Vincent le séducteur mais bon, on connait tous un Vincent et on est toujours prête à pardonner sauf quand on est la victime de celui-ci. là c’est moins drôle.
Chronique de Fofie – Fofie Lit
Comme vous le savez, moi et les livres numériques ça fait deux, minimum…
Ce n’est pas que je ne les aime pas, c’est juste que ça ne m’intéresse pas !
Ce n’est en rien leur contenu que je fuis mais le format en lui-même !
Alors quand Benjamin Karo, un des auteurs de 96 – La sixième corde m’a contactée pour un partenariat pour son roman « numérique »… j’avoue j’ai hésité ; alors même que le synopsis me plaisait énormément !
Comme le dit même le héros du dit roman : « il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis !  »
Du coup, j’ai craqué, j’ai dit un grand et sincère « oui » et j’ai téléchargé une application pour pouvoir lire le roman via mon téléphone portable !
96 est une « duologie » dont le premier tome est La sixième corde. C’est un roman écrit à quatre main par Caroline et Benjamin Karo : des frères et soeurs!
Le personnage principal, Arnaud et ses trois compères ont eu le don de me faire rire et réfléchir, à la lecture de leur périple français siiii particulier ; mais qui sonne vrai ! Si j’osais, je dirai que c’est un genre de Very Bad Trip… Avant le very bad trip ! ☻
Les personnages brassent le fric et jouent dans la cours des grands (resto étoilé, casino, hôtel luxueux,…) !
A première vue : ils paraissent très sûrs d’eux, limite snobinards, ils veulent tous montrer une meilleure image d’eux-même…
Au final, ils sont tous profonds, avec une vraie histoire à raconter !
Arnaud, le « héros » du roman, mène une quête tout du long, comme ses trois amis : Romain, Vincent et Eni.
Arnaud, a besoin de se retrouver lui-même pour pouvoir avancer, dans son couple formé avec Emma. Vincent, le riche de la tribu, a besoin de montrer qu’il n’est pas qu’une pompe à fric pour ses potes : il est un ami sur qui compter en cas de soucis. Eni a besoin de soutien professionnel, de reconnaissance vis-à-vis de ses amis. Romain a juste besoin de ses amis et d’amour.
Voilà comment je les ai ressentis : des mecs avec une carapace aussi énorme que leur cœur… La famille on ne la choisie pas : les amis « si » !
Bon ok, j’avoue… Deux trois petites choses m’ont gênée comme le début un peu trop guindé dans le style et l’étalage de descriptions qui ont un peu ralenties mon début de lecture…
Mais une fois le road trip des quatre « inséparables »commencé : je n’ai plus lâché mon téléphone !
Et le roman change complètement : plus dans l’action (à chaque journée son périple), avec un parlé plus franchouillard (certains pourraient le trouver vulgaire mais « non » : c’est bien dosé) et une bonne dose de France et de paysages décrits à faire rêver !
La fin m’a surprise, j’avoue ne pas m’y être attendue et qu’au fil de ma lecture je me demandais comment ça allait se passer ! Je n’ai pas été déçue.
La sixième corde est un premier tome très prometteur pour la suite ! J’ai hâte de pouvoir la lire car je suis vraiment curieuse de savoir où vont nous mener Caroline et Benjamin Karo !! Toujours avec Arnaud ?
D’ailleurs, je tiens encore à les remercier de m’avoir proposée ce partenariat et de m’avoir réconcilier avec ce format !
Je vous recommande, à tous, ce roman qui je l’espère aura vite sa version papier pour qu’il trône dans ma bibliothèque !!! ☺
Chronique de Fabien – Des Encres Sur Le Papier
Raconté à la première personne du singulier par Arnaud, le lecteur prend plaisir à suivre les péripéties des protagonistes, comme s’il en faisait lui-même partie. La présentation des personnages est assez amusante, si bien que l’on s’attache vite à eux, avant même de les découvrir réellement en profondeur. De prime abord, « 96 » pourrait être répétitif (Arnaud et ses amis retrouvent une ex du futur marié qui se remémore le passé avec son ancienne conquête, puis s’en va…), mais ce n’est pas le cas, les auteurs ayant réussi à rendre ce voyage très intéressant. Entre rires et larmes, ce roman renferme les deux plus beaux sentiments que l’Homme peut éprouver : l’amour et l’amitié.  Afin de ne pas tomber dans le « gnian-gnian » et la répétition, Benjamin et Caroline Karo mettent à rude épreuve l’amitié forte qui unit les quatre hommes si bien que leur « épopée » dégénère et  prend un tournant qui donnera un nouveau souffle au roman, au plus grand plaisir du lecteur. La partie de l’intrigue se déroulant au casino ne m’a pas captivé plus que ça, cette dernière étant un peu en deçà du reste. La fin est surprenante et le lecteur se demande ce que peut bien nous réserver la suite, en espérant qu’elle soit aussi bien que ce premier tome et que tous les protagonistes (en particulier Vincent, Romain et Eni) soient présents !!
Chronique de Dilshad – Les Chroniques de La Diablotine
J’ai passé un agréable moment lecture. C’est un roman drôle et le résumé vous explique parfaitement de quoi il est question !
Arnaud souhaite épouser Emma, sa petite amie mais avant, il veut faire le grand ménage de printemps dans sa vie, tout remettre en ordre. Pour la pérennité de leur couple, ils décident, tous les deux de faire un road trip comme le film « Very Bad Trip » mais en mieux hein ! Puis pas aux USA puisque ici, on reste en France et on va y faire le tour afin qu’ils puissent voir tous leurs ex. Vous vous demandez sûrement ce qui leur est passée par la tête pour avoir une idée aussi saugrenue ?
Arnaud part donc avec ses trois amis d’enfance :
– Vincent, l’accro du sexe,
– Romain, le plus sage,
– Eni , l’artiste excentrique.
Ce road trip est une vraie mission ; leurs nerfs seront mis à rude épreuve comme dans le film. En fait, en lisant ce livre, j’ai souvent repenser au film car il y a certaines similitudes dont l’humour ! Ils se poseront tout un tas de questions, ils se disputeront aussi pour mieux se retrouver, se réconcilier. Cet ouvrage se veut drôle, léger, sans prise de tête. Je ne vais pas vous dire que ce roman est dénué de sentiments alors que c’en est presque la base de cette histoire car sans amour il n’y aurait pas de voyages…  La plume des auteurs est fluide et agréable à lire. Nous suivons Arnaud et sa bande de joyeux luron qui va voir ses ex pour confirmer son idée première qu’Emma est celle qui l’aime. En revanche, je trouve que la fin de ce tome est suspicieuse… Elle appelle immanquablement le second tome que j’ai hâte de pouvoir lire ! Si vous recherchez un livre sympa, rempli d’humour et avez envie de découvrir de jeunes auteurs, « La sixième corde » devrait vous plaire.
Note : 8/10
Chronique de Dareel – Chronique Livrèsque
Rentrons dans le vif du sujet. Qu’est-ce que ce roman ? Si c’était un film, ce serait probablement une sorte de Very Bad Trip, ou alors une comédie-un-peu-romantique avec un chouette casting.
Nous suivons Arnaud, qui, en couple avec Emma, a décidé de partir en « pèlerinage » à la rechercher des exs de son passé amoureux. Drôle d’idée en effet, mais Arnaud en a besoin pour tirer un trait sur son passé et mieux appréhender son éventuel-futur mariage avec Emma.
Dans ce premier tome, nous voyageons donc avec Arnaud et ses trois meilleurs amis, Eni, Romain & Vincent, des personnages hauts en couleurs, éternels adolescents mais foncièrement touchants. Nous allons donc les suivre pendant une semaine dans le Sud de la France, à écumer hôtel sur hôtel, restaurant sur restaurant, afin qu’Arnaud puisse revoir ses ex une à une et avancer à chaque fois un peu plus dans son envie de futur avec Emma.
Ce que j’en ai pensé ? C’était un roman frais. On ne se prend pas la tête, on s’amuse, on suit ces aventures avec enthousiasme et contrairement à ce que j’ai pu lire sur d’autres avis, je n’ai pas du tout été choquée par le côté un peu « brut de décoffrage voire cru » des quatre garçons. Je pense que ça m’a même au contraire amusée. J’ai parfois l’impression de m’être retrouvée avec mon groupe d’amis.
Parce qu’au-delà d’une « quête pour le futur amoureux en tirant un trait sur le passé », je pense que ce livre est avant tout un roman sur l’amitié. Sans conditions. L’amitié inconditionnelle. C’est plus ce côté-là que j’en retiens que le côté romanesque, c’est pour ça que je dis que ça ferait une bonne comédie, mais pas forcément très romantique.
J’ai aimé suivre ces gamins délurés dans leur road-trip, j’ai aimé Eni, que j’imaginais comme Rajesh dans The Big Bang Theory, j’ai aimé Vincent, le macho misogyne profondément sensible même s’il ne le sait pas, j’ai aimé Romain, parce qu’il en faut toujours un plus effacé, et j’ai bien aimé Arnaud, le leader et lien entre les garçons.
C’était aussi intéressant de voir tous les profils différents de compagnons qu’on peut avoir dans une vie, que ce soit sur le plan amical ou sentimental.
La démarche d’Arnaud ne m’a pas forcément parlé, même si je la comprends tout à fait, mais tout le reste valait le coup dans ce roman.
[Je n’ai pas encore forcément compris le titre de la saga et du roman, mais je suppose que ça viendra avec la suite !]
En deux mots
Une lecture agréable, une chouette histoire d’amitié malgré les coups fourrés, ou plutôt « grâce ». Une démarche relativement originale et un roman plein d’espoir… … Qui prend une toute autre tournure au dernier moment. J’attends le second tome !
Chronique de Coralie – Les Légendes De Cora
Avant de commencer cette critique, je tiens à rappeler que j’ai eu cet ouvrage via un partenariat avec les auteurs, et que quoi que je dise plus bas, j’ai gardé un avis impartial.
Merci beaucoup à Caroline et Benjamin Karo d’avoir placé entre mes mains leur ouvrage.Après avoir lu ce résumé, vous vous demandez ce qu’il se passe, pourquoi je ne fais pas de chronique sur un livre jeunesse. Et bien justement, je tenais à trouver un second souffle dans mes lectures, et me rapprocher du genre contemporain, que j’ai trop souvent mis de coté. Mes premiers pas ce sont fait grâce à cet ouvrage, et je suis assez satisfaite de ce départ.
Ce roman est une vraie bouffée d’air frais! Le ton est léger, sincère, immersif. Les auteurs ont un sens de l’humourauquel j’ai accroché. J’ai partagé une semaine avec ces quatre hommes et partagé leur complicité, leurs déboires. A certains moments, je me retrouvais, moi et ma bande de potes, à travers leurs blagues, ou à travers ce qu’ils vivaient. Je me voyais totalement partir en road trip avec eux, écouter du Goldman à fond dans une voiture, à enchaîner les boutades. Sur fond de romance, ce livre est une belle ode à l’amitié, et donne envie de passer du temps avec ceux qui nous sonmmes proches.
Mais ce roman nous parle aussi d’amour, pas l’amour parfait dépeint dans les films hollywoodiens. Je devrais même parler d’amour au pluriel, car Arnaud nous montre qu’il n’y a pas qu’un seul amour. Chaque relation amoureuse est unique, comme nos partenaires. Et cela fait du bien de voir ces amours imparfaits, même si l’on peut se retrouver dans certains traits négatifs des exs du personnage. Dans un certains sens, c’est ce qui fait la force de cette histoire: nous sommes tous cet ex qui a pu causer du tort, ou bien cet ex avec qui on s’est quittés sans animosité.
Un petit détail m’a rempli de joie: cela se passe en France! Alleluia mes frères! J’ai l’impression que la mode est à faire une intrigue en Amérique, ces temps-ci, surtout grâce à l’explosion des romans New-Adult. Et les lieux sont réels, j’en ai googlé certains.
Mais comme l’amour, ce livre n’est pas parfait. Je l’ai trouvé répétitif par moments, mais rien qui n’enlève au charme de l’histoire. Mais je l’ai trouvé aussi trop court, c’est pour cela que j’attend la suite de pied ferme! Car la fin, mais quelle fin. Elle m’a laissé pantoisedevant mon écran. Je voulais savoir ce qu’il se passait pour les personnages, et pas que Arnaud!
Autre petit bémol, qui n’est que matériel: je ne suis vraiment pas une adepte des e-books, et lire sur mon ordinateur (non, je n’ai pas de liseuse, et je n’en veux pas), m’a coupé de mes moments lecture habituels, et aussi donné un peu mal au crâne.
Bref, je donne un joli 16/20 à Caroline et Benjamin Karo, qui est amplement mérité.
Chronique de Camille – Book Chouks
Une bien belle découverte, un grand merci aux auteurs de m’avoir donné cette opportunité de découvrir cette lecture différente et envoutante.
Un roman décalé, avec des personnages et un humour osé. Ils nous emmènent dans un périple hors du commun, un voyage aux quatre coins de la France, où, Arnaud, le premier interessé va chercher à exorciser tous les démons de son passé amoureux.
Cette aventure, nous la vivons pleinement avec eux, on est intégrés à ce road trip francais, et on aimerait en faire réellement partie. Les 4 protagonistes nous font passer par des montagnes russes de sentiments, car ils sont chacun très différents avec leur part de mystère, que l’on a envie de percer. Malgré leurs comportements souvent machistes, qu’on aurait envie d’écraser sous nos talons aiguilles, on s’attache à eux et on apprend à les connaitre.
Arnaud, Vincent, Romain et Eni sont tous les quatre des bons vivants, et à chaque page lue on attend avec impatience de découvrir un peu plus de leur personnalité. Leur langage de chartier nous imprègne de l’ambiance du roman, mais on s’offusque aussi, tellement peu habitué a découvrir de tels dialogues dans un roman. Un franc parler qui change, et qui nous intègre complètement dans leurs discussions comme si nous étions spectateurs directs de leurs frasques. Un plaisir de retrouver cette lecture, tellement différente de ce qu’on peut lire habituellement. Enfin des auteurs qui osent écrire comme ils parlent, et mon dieu, que c’est agréable.
Le mélange entre les discussions enflammées entre les quatre personnages, et l’introspection que peut avoir Arnaud, le narrateur, donne un certain équilibre qui est plutot appréciable. Cela permet de ne pas se lasser, et de comprendre beaucoup plus en détails les projets des quatre amis, et surtout, la vie d’Arnaud, qui promet des rebondissements dans le deuxième tome que j’attends avec impatience.
En bref, un style osé mais tellement moderne et « 2.0 » que l’on en redemande !! Un roman qui nous fait, nous aussi, réfléchir à nos projets, à notre vie…
Ma note : 4 / 5
Chronique d’Une Étoile Rêveuse
Tout d’abord, j’ai envie de parler de la plume des auteurs, qui m’a beaucoup intrigué.
En effet, je l’ai trouvé très poétique et très fluide. J’ai même été totalement incapable de dire qu’elle partit est écrite par qui. On sent vraiment que ces frère et sœur sont très unis et sur la même longueur d’onde.
Ensuite, nous suivons les aventures d’un jeune couple, qui décide de voyager, retrouver leurs anciens amours séparément.
Ce scénario, en plus d’être original, est absolument magnifique !
J’ai vraiment adoré ce principe qui va aboutir à nous montrer que même si nous n’en avons pas conscience, nous changeons, nous évoluons, et ce, à notre manière.
Personne, où une infime partie des gens, malgré le fait qu’ils vivent ensemble, et partage de nombreux points communs, évolue de façon différente. Ce qui peu nous correspondre chez une personne à un moment de notre vie, peu ne pas nous correspondre un, deux, ou dix ans plus tard.
J’ai beaucoup aimé la morale de cette histoire, qui a un côté très psychologique et très spirituel.
Ce qui m’a par la suite beaucoup touché, c’est la relation qu’entretiennent tous les personnages entre eux.
Elle est à la fois infantile et très unie.
J’ai également noté un travail sur tous les personnages. On en apprend vraiment beaucoup sur eux, ce qui nous permet de nous y attacher.
On peut voir qu’ils ont tous des défauts, et pourtant, ils sont vraiment super.
Pour finir avec les points positifs, j’ai beaucoup aimé ce registre comique qui domine, et qui arrive à nous transmettre un message tout en nous divertissant.
L’utilisation de ce registre était risqué, car il pouvait discréditer la morale de l’histoire. Or les deux auteurs on parfaitement, réussit à nuancer le tout, pour nous donner un roman divertissant, poignant et qui nous amène à une réflexion.
Néanmoins, il reste un point qui m’a moins plu.
J’ai noté l’utilisation d’un vocabulaire grossier. C’est très personnel, mais cela ne passe vraiment pas. Pour une utilisation modérée, ou seulement de temps en temps, encore, je ne dis pas, mais j’ai trouvé qu’il y en avait beaucoup, et cela m’a vraiment bloqué.
Je pense que les auteurs ont voulu donner du réel au roman, ce que je comprends. Mais les personnages sont trop vulgaires, et cela les fait plutôt passer pour des gens peu évolués.
❀ Pour conclure ❀
J’attribue à ce roman la note de 16/20, car comme on peut le constater par le nombre d’éloges, ce roman m’a beaucoup plu. Sa plume était très sensible et fluide, sans parler de la morale et de la réflexion que pose ce roman qui sont vraiment super.
Je suis seulement déçu par l’utilisation récurrente de vocabulaire grossier.
Chronique d’Ophélie – Mes Petites Lectures En Plusieurs Vies
Arnaud part avec ses 3 meilleurs amis, en France, sur les traces de son passé.
Il est en couple avec Emma depuis 4 ans, et le jour où il reçoit un appel de son ex, se pose la question du « Pouvons nous prévoir notre avenir ensemble, même si notre passé n’est pas réellement clair ? »
Vu que la réponse est clairement non, Arnaud et Emma décident d’aller retrouver leurs amours passés, pour mettre un point final à leurs anciennes relations.
J’ai un peu trouvé cela étrange qu’on est l’idée de faire ça ! Pour ma part, le passé est passé, si tu dois revenir sur tout ce que tu n’as pas pu régler comme il se doit en temps et en heure, t’as pas fini de vivre la tête tournée dans le mauvais sens !
Je ne dis pas qu’il faille avancer tête baissée, mais bon, de là à recontacter ses ex pour dire … ben quoi ? Je ne savais pas très bien et c’est justement pour cela que je me suis lancée dans l’aventure !! Je voulais comprendre pourquoi cette idée, et surtout quel en était le but.
Et ce que j’y ai trouvé était beaucoup plus exaltant !
J’avais l’impression d’être avec une bande de copains, c’était vraiment sympa !
Une fois mis de côté mon côté féministe bien sûre, parce qu’autant vous dire, que côté machisme, il faut s’accrocher ! Mais franchement, ils m’ont trop fait rire !
Arnaud, Eni, Vincent, et Romain, partent sur les routes, avec leur bonne humeur, dans des buts finalement différents pour chacun, mais un but commun : Passer du temps entre pote !
1 semaine entre eux, aux soirées à flamber tout le fric qui sort de je ne sais où (bon enfin si on sait, mais vu que le sujet n’est pas là, on ne s’y attarde pas. Tout ce que l’on peut dire que ce roman a 4 personnages qui peuvent absolument tout se permettre côté financier)
Au début j’ai trouvé la façon dont ils parlent des femmes, assez exaspérante, puis je me suis dis, que finalement, une virée entre femmes, à parler de mec, ça aurait pu être tout à fait la même chose ! Donc j’ai juste pris ce que j’avais à prendre, de la rigolade, de la bonne compagnie et de la découverte !
Chaque jour une nouvelle ex, dans un lieu différent, où les 4 amis font la fête bien sûre, en même temps !
Depuis le début je me suis dis que, quelqu’un qui part retrouver ses ex, qu’importe l’excuse, a quelque chose à régler avec son passé,ok, ou alors fuit son avenir ?
Au fur et à mesure des rencontres d’Arnaud, je me demandais ce qu’il attendait réellement. Puis j’ai compris …
Ce voyage était plus qu’une confrontation au passé, c’ était surtout, pour Arnaud, lui permettre de comprendre ce dont il avait réellement envie, ou du moins, ce dont il n’avait pas vraiment envie !
Puis finalement, pour chacun d’entre les garçons, ça a été un voyage où l’amitié à du faire ses preuves !
Est-ce les années qui passent qui prouve l’amitié, ou est-ce ce qu’on en a fait, et ce qu’on en fait ?!
Arnaud et sa bande se retrouve parfois sur le fil du rasoir, pour si peu de choses et pourtant, la vie n’est faite que de « pleins de peu de choses » .. Alors tout est peut être important ?
Chacun, va apprendre, et grandir dans ce road trip, tout en se marrant, en jurant, en se faisant des coups foireux !
En bref, un road trip qui  m’a fait énormément de bien !
J’ai vraiment hâte de lire le tome 2, la fin ne m’a pas surprise ! Enfin si, pour certaines choses, mais non pour d’autres.
Ce road trip a emmené Arnaud sur le chemin de la réflexion personnelle, et quand on y rentre, y en a pour un moment !
Merci à Benjamin Karo pour cette proposition de lecture ! C’était vraiment cool !
Chronique d’Heeliona
Écrit à deux mains, par une soeur et son frère, ce dernier apparaît de premier abord comme un ovni littéraire. Le thème, l’écriture rien n’est commun… reste maintenant à le découvrir !!!
Arnaud et Emma sont un jeune couple. Avant de vouloir se marier, chose qui leur paraissait à première vue inconcevable car inutile, ils veulent se lancer dans un road trip pour le moins original. Quoi de plus normal, pour eux, que de rencontrer certaines personnes de leur passé respectif.
Pourquoi ? Comment ? Et surtout qui sont ces personnes ?
Autant de questions qui vont traverser votre esprit…
Et voilà que commence un road trip made in France du point de vue d’Arnaud, affublé de ses trois meilleurs potes : Vincent, Romain et Eni. Drôles, imprévisibles et totalement hors de contrôle ces quatre amis réservent bien des surprises !! Ce qui est certain, c’est que pour ces quatre lascars rien ne va se passer comme prévu….
Comment vont-ils s’en tirer ? Mais surtout Arnaud trouvera-t-il ce qu’il était venu chercher ?
Ce livre écrit par Caroline et Benjamin KARO, frère et sœur, est donc une sacrée surprise. Prise au jeu par un road trip très original à la recherche de LA réponse, je suis partie en aventure avec quatre phénomènes. Les personnages prônent un langage familier et courant, nous  incluant en tant que lecteurs, comme étant des accompagnateurs privilégiés.
D’abord déstabilisée par ma lecture, entre sa thématique et une vision très masculine, j’ai bien aimé voir enfin ce que pense les « mecs »… chose qui, je le conçoit, peut ne pas convenir à tout le monde ( comme tout livre d’ailleurs lol ).
L’humour, en plus de toute cette quête, est un des fils conducteur de ce livre. Chacun des protagonistes y va de sa personnalité et les échanges entre eux sont purement et simplement ceux que l’on côtoie avec ses propres amis dans la vie de tous les jours. Rendant, par la même occasion, cette lecture familière et pouvant (dans certaines circonstances) paraître dérangeante. Pour ma part, j’ai aimé chacun des « acteurs » les rendant tantôt drôles, émouvants, tendres ou ridiculement saoulants …. ( terme absolument pas péjoratif mais que vous comprendrez en lisant ce livre )
Une chose est certaine, avec eux, impossible de s’ennuyer !!
Pour garder le mystère sur la raison de cette épopée, hors du commun ( ça je vous l’accorde), je ne veux pas trop m’étendre et maintenir chez vous ce qui m’a poussé à lire ce livre : la curiosité.
Et pour une fois : si la curiosité n’était pas un si vilain défaut ???
La plume de nos deux auteurs est donc fluide, agréable et familière, jonglant dans un exercice périlleux qu’est l’écriture à deux. Chose qu’ils ont réussi avec brio, d’après mes critères. Donc voilà : Bravo à vous deux !
Mon seul regret reste, néanmoins, de ne pas avoir le point de vue d’Emma. Mais sachez que cela n’a pas entaché mon plaisir de lecture 
Reste désormais à suivre, les futurs écrits de ces deux nouveaux auteurs… et comme le dit Jana : « To be continued … »
Bonne lecture
Heeliona
Ma note : 4 / 5
Chronique d’Emy – Un Livre Une Histoire Une Lectrice
J’ai beaucoup aimé ce livre, ce premier opus est très bien réussi pour ma part.
La magie a opéré même si ce n’ai pas mon genre de lecture habituel.
On rencontre Arnaud dès les premières lignes.
Il a passé la nuit avec Emma sa compagne depuis 3 ans,  a discuté sur le futur de leur relation. Il en ressort, qu’ils doivent faire table rase du passé pour aller de l’avant.
Emma va partir de son côté pour aller retrouver ses ex au quatre coins du monde, tandis qu’Arnaud ira en France avec ses 3 meilleurs amis pour faire la même chose.
L’idée n’est pas banale, elle est originale et m’a beaucoup plu 🙂
J’ai beaucoup aimé Arnaud, ainsi que Vincent, Romain et Eni.
Leur amitié est très belle, ils ont parfois un comportement d’ados mais ils sont tellement complices qu’on passe par dessus. Ça coule de source, qu’ils feraient vraiment n’importe quoi les uns pour les autres.
J’ai apprécié les descriptions tout au long du roman, les paysages de France, cela est très réaliste et j’ai pu voyager avec eux, je me suis vraiment imaginé dans ce road trip.
Les différentes réflexions d’Arnaud, ne m’ont pas dérangées et j’ai apprécié être dans sa tête, pour moi ca semble logique. Il n’en reste pas moins qu’il y a beaucoup de dialogues dans le livre, donc ne vous inquiétez pas ce n’est pas un monologue 😉
L’histoire est pleine d’humour également, ce qui donne vraiment un côté rafraîchissant au livre.
Je pense que c’est en parti du au fait, qu’on ne ressent pas les quatre mains. Je m’explique : les auteurs sont frères et sœurs, mais tout au long du roman, on ne distingue pas quelle est la plume de Caroline et quelle est celle de Benjamin . On dirait une seule et même personne. C’est bluffant !
Le fait est aussi que le langage est assez familier, celui qu’on utilise tous les jours avec notre famille, nos amis ou certains collègues de travail.
On se sent vraiment proche des personnages, on fait parti de la bande, on participe et chapeau car tous les auteurs n’en sont pas capables !
Conclusion :
Une lecture très sympathique et rafraîchissante, douce et légère également. Vous allez aimer Arnaud, Vincent, Romain et Eni, ces quatre compères ci vont vous émouvoir, vous faire rire, vous faire passer tout simplement un très bon moment.
LECTURE AGRÉABLE
4/5
Chronique d’Aurélie – Lili And The World Of Books
Nous suivons les aventures d’Arnaud, il va bientôt épouser sa bien-aimée Emma, mais pour cela il doit d’abord accomplir une chose. Il doit tourner la page de son passé et pour cela rien de tel qu’un Road trip avec ses meilleurs amis. Mais voilà, rien ne va se passer comme prévu.
Tout d’abord, je félicite les auteurs pour cette histoire très originale et peu commune. J’ai vraiment passé un très bon moment et grâce à leur plume fluide, pétillante et dynamique, on ne voit pas le temps passer et la fin arrivée. Je tiens quand même à vous prévenir que le langage utilisé dans les dialogues est très familier, pour ma part cela ne m’a aucunement dérangé.
L’intrigue qu’il nous offre est vraiment très intéressante et prenante. On a vraiment hâte de savoir ce qui va se passer pendant ce Road trip.
Encore une fois, je suis contente de voir que tous les personnages même les secondaires sont importants dans l’histoire. Arnaud est un homme charmant, attachant et un peu maladroit. On apprend à le connaître tout au long du livre et j’avoue que c’est un personnage très intéressant à découvrir. Quant à ses meilleurs amis Eni, Romain et Vincent, je peux vous assurer que l’on ne peut pas s’ennuyer avec eux. Ils ont tous une personnalité bien à eux qui font que l’on s’y attache.
Enfin, bref, c’est une histoire à lire absolument. Je vous garantis que vous allez passer un agréable moment avec Arnaud et ses amis. Par contre, la fin est inattendue et donne envie de savoir ce que les auteurs nous réservent pour la suite.
Chronique d’Armony – Books Addict
 96 (tome 1 : la sixième corde) de Caroline et Benjamin Karo est un roman très original dans le sens où le thème choisi amenant au road-trip (thème qu’on peut voir quelquefois) est assez particulier et surprenant. En effet, Arnaud et Emma -sa petite amie- parlent d’un mariage possible, mais pour vivre pleinement et sereinement leur amour au sein de leur couple, Emma propose une idée assez étonnante qu’est de retrouver, chacun de leur côtés, leurs ex afin d’en terminer véritablement avec leur passé. Ainsi, nous suivons le périple d’Arnaud qui est un jeune trentenaire étonnant et surprenant, aimant profiter de la vie et des gens qui l’entourent notamment sa petite amie donc, mais aussi et surtout ses trois meilleurs amis depuis le lycée qui sont : Vincent, trentenaire et don Juan n’ayant aucune attaches, Eni un indien qui a des idées de marketing très étonnantes, et Romain le grand romantique accumulant les déceptions amoureuses. Cette petite bande d’amis part pour la France afin d’aider Arnaud à revoir les femmes qu’il a pu avoir auparavant dans sa vie. De ce voyage découlent deux aspects importants que sont tout d’abord le fait de revenir vers le passé pour accepter l’avenir qui se présente devant nous et c’est là que se joue l’avancée psychologique d’Arnaud car nous avons constamment, chez ce personnage, un retour en arrière récurant et on observe alors que c’est en  quittant véritablement les femmes qu’il revoit que le personnage pourra avancer et aller vers le présent et l’avenir que représente Emma. L’autre forme importante de ce roman auto-édité est le rapport à l’amitié car c’est grâce à ses trois amis qu’Arnaud réussit à faire ce voyage. Malgré le fait qu’ils s’embêtent entre eux constamment, nous pouvons observer qu’ils s’aiment énormément, tels des frères, même s’ils ne se le disent pas ouvertement. Cette amitié est leur force et cette force-même est donnée au roman et l’on ne peut qu’apprécier davantage ce qui se déroule au fil des pages. Vous comprendrez alors aisément que la romance n’est pas vraiment au rendez-vous dans cette histoire: le seul rapport aux sentiments amoureux sont le récit des aventures passées d’Arnaud, et ensuite, concernant ses amis, il s’agit surtout d’histoires sans lendemain.
À propos du style d’écriture de ce livre, il s’avère être très léger et correspond parfaitement à l’ambiance du road-trip entre amis dans laquelle nous mettent les auteurs de ce roman. C’est un ouvrage très fluide et se lisant avec une grande facilité, les pages défilent telle une voiture filant sur la route. En conclusion, c’est un bon livre à lire pour se détendre, remplit de fraîcheur et d’humour !
Chronique d’Anne – Books Chouks
Merci pour cette belle découverte 🙂
Dès les premières pages, on fait la rencontre du personnage principal, Arnaud. Il vit une idylle passionnée avec Emma, avec qui, il envisage de se marier. Mais pour que leur futur soit réussi, ils décident de revenir dans leur passé, et de faire table rase avec chaque ex ayant compté dans leur vie. Chacun de leur côté, nos deux tourtereaux s’apprêtent à vivre une semaine où la nostalgie se mêle au rendez-vous.
Arnaud décide donc d’organiser cette semaine de grandes retrouvailles accompagné de ses 3 meilleurs potes : Vincent, Eni et Romain. C’est donc parti pour une virée entre copains qui promet des merveilles !
J’ai apprécié me retrouver en compagnie d’Arnaud et être plongée dans les pensées d’un mec, ce qui change de mes lectures. Au fil de ses soirées (bien arrosées) et de ses retrouvailles avec ses ex petites amies, on apprend à connaître de plus en plus Arnaud. Bien que ses relations étaient intéressantes à découvrir, j’ai tout de même eu envie plusieurs fois de lui coller des baffes, par ses réactions et ses pensées contraires à son but. Son côté instable m’a plusieurs fois exaspérée, la nostalgie prenant raison de lui. Les auteurs ont su brillamment jouer avec mes nerfs en ce qui concerne ce personnage.
En revanche, j’ai adoré le personnage de Vincent, parce qu’il m’a fait énormément rire par son franc parler et son naturel. Il me faisait penser à Stifler d’American Pie en beaucoup plus classe bien sûr ! J’étais ravie de faire le voyage dans le temps en sa compagnie, il apporte une grande gaieté.
La valeur de l’amitié a un côté inestimable dans ce roman. Ca nous rappelle à chacun de nous à quel point les amis sont importants, dans les bons comme moins bons moments. De plus, les auteurs la présentent sous toutes ses coutures : les folles soirées, les virées en voiture mais aussi les engueulades. C’est très réaliste et chacun de nous peut s’identifier dans cette histoire.
J’ajouterai que ce bouquin remet en question notre existence et nos choix de vie. Au delà de ce voyage, nous faisons le nôtre parallèlement, ce qui est exceptionnel. Ce roman vous offre en plus d’un bon moment, un aller-retour dans votre vie amoureuse du passé, et vous permet de faire le bilan, en même temps qu’Arnaud.
J’en viens ainsi à parler de l’écriture humoristique des auteurs qui est très travaillée et élaborée. Ils font preuve d’une richesse dans les tournures de phrases et dans le vocabulaire, tout en restant accessible à tous.
Pour finir, la fin de ce roman m’a quelque peu déconcertée… Elle laisse une grande porte ouverte sur l’imagination du lecteur (j’avoue, j’ai tout imaginé !), j’ai donc très envie de découvrir le tome 2 de cette saga, qui j’espère mettra fin à mon imagination [trop] débordante !
Ma note : 4,5 / 5
Chronique de Sophie – La Biblio de Sophie
Arnaud et Emma veulent se marier et n’ont rien trouvé de mieux que de s’éloigner une semaine entière pour aller retrouver… leurs ex ! Oui oui oui. Pour être sûr que le passé: c’est du passé, Arnaud va faire un sulfureux road trip en France en compagnie de ses meilleurs amis.
Ça m’a fait clairement penser aux films “Very Bad Trip”, et ce n’est pas pour me déplaire. Leur premier escale sera : Marseille. J’ai bien rigolé puisque JE SUIS Marseillaise. L’accent, la chaleur, l’ambiance… Tout a été retranscrit et j’ai vraiment a-do-ré. (Bon, chers auteurs, nous n’avons pas autant l’accent! Enfin, je crois…) Arnaud reverra une ex, puis une autre ainsi de suite. Parfois ça se passera très bien, même trop et d’autres beaucoup moins. La bande de copains vous fera mourir de rire également, car ils vont eux aussi faire de charmantes rencontres. Je me suis bien imaginé au milieu de cette bande d’amis et délirer avec eux ! L’ambiance est très bien retranscrites dans chaque ville.
Partie moins plaisante… J’ai trouvé que les dialogues étaient beaucoup trop familiers, comparé aux descriptions très fluides et bien écrites du narrateur. J’avais beaucoup de mal parfois, et ne comprenait pas toujours ce que les personnages voulaient dire. Il y a beaucoup d’humour, et parfois – un peu trop.
Malgré tout, l’histoire est agréable a lire, et on se demande souvent comment tout ça va se terminer ! Est-ce qu’Emma va finalement changer d’avis? Sera-t-elle de retour de Montréal – ou se déroule son road trip? A-t-elle vraiment retrouver ses ex? Comment Arnaud imagine son futur finalement?
Bref, une histoire d’amour mais aussi une forte histoire d’amitié. Une lecture intrigante avec une fin qui nous tient en haleine… jusqu’au prochain tome – Peut être???
Chronique de Paola – Carnet De Lecture
Alors qu’il s’apprête à se marier avec la belle Emma, Arnaud se lance un défi fou : revoir cinq ex-petites amies. Accompagné de ses trois meilleurs potes et d’un stock de Doliprane, la semaine s’annonce mémorable !
Ce n’est pas vraiment le genre de roman vers lequel je me tourne naturellement mais je dois bien avouer que 96 m’a fait passer un super moment de lecture.
En tant que lecteur, on a un peu l’impression d’être le cinquième ami de la bande, tant on est pris dans l’ambiance. Ce road trip à travers la France va être l’occasion pour nous de découvrir les personnalités qui se cachent sous les façades. Amis depuis l’adolescence, Vincent, Eni, Arnaud et Romain rient, chantent, se chambrent sans cesse jusqu’à se quereller mais l’amitié qui les lie est tellement forte qu’ils restent soudés dans les épreuves. Et finalement, on se prend d’affection pour ces quatre-là, particulièrement peu doués avec les femmes.
Alors, évidemment, le vocabulaire est un peu vulgaire par moments et les femmes sont considérées comme de simples objets sexuels… Mais que pouvait-on attendre d’une bande de potes, tous bien alcoolisés et majoritairement célibataires ?
Pour Arnaud, cette virée entre copains sera l’occasion de revoir les femmes qui ont marqués sa vie et de clôturer définitivement ces histoires d’amour pour aimer pleinement Emma et affronter le futur avec sérénité. Mais, rien n’est aussi simple et il va lui falloir une bonne dose de courage pour ne pas succomber à la tentation.
Le style d’écriture est très visuel et met l’accent sur les dialogues plutôt que sur les descriptions. Les auteurs utilisent le langage parlé dans tout le roman, ce qui lui donne un rythme rapide. Certes, ils se sont laissés aller à certaines facilités  mais, 96 reste un premier roman très bien construit, écrit à quatre mains par un frère et une sœur et qui nous fait passer un très bon moment. Lecture estivale idéale !
Un very bad trip bourré d’humour, au rythme endiablé et qui offre une agréable bulle de fraîcheur. Des auteurs à suivre, d’autant plus qu’un tome 2 semble se préparer…
Chronique de Miss Croco- Indécise Book
Ce livre m’a laissé sur ma faim!!!!!! Ce qui m’a dérangé dans ce roman c’est qu’il m’a fait penser au film « Very bad trip ». Le côté voyage entre potes très arrosé, des filles, de l’alcool…
Cependant l’idée de départ m’a beaucoup plu ! Retourner sur son passé avant de s’engager pour l’avenir. L’idée d’aller voir si on a vraiment réussi à tirer un trait sur son passé afin de pouvoir envisager l’avenir plus sereinement m’a intrigué.
L’idée de faire ce « road trip » avec ses plus vieux amis que l’on a depuis toujours est géniale et promet, en sous-entendu, de beaux souvenirs pour notre héro !
La fin de cette histoire m’a laissé perplexe ! J’appelle ça une fausse fin !!!Lol. Mais je ne veux pas trop en dire pour ne pas « spoiler » l’histoire.
Enfin les auteurs ont une écriture très fluide ! Cette histoire se lit facilement. On s’attache aux personnages et on s’identifie à eux. Ce sont nos potes et on a envie d’en savoir plus sur ce qui va leur arriver !
Donc même si je reste mitigé, j’ai hâte de connaitre la suite des évènements et de savoir où les auteurs vont mener Arnaud, Vincent, Romain et « Apu » !

Note : 15/20

Chronique de Marylin – Les Lectures De Marylin
Arnaud va bientôt se marier avec la femme qu’il aime ; cette dernière lui fait une drôle de proposition : revoir leurs ex, profiter des derniers jours célibataires chacun de leurs côté…
On assiste donc à un road-trip assez drôle avec Arnaud et ses 3 meilleurs amis. On les découvre comme le sont la majorité des hommes quand ils sont ensemble. On en apprend beaucoup sur cette intimité masculine lorsque nos mâles se retrouvent entre-eux (même si, il faut l’avouer, on imagine déjà pas mal de choses!). Les dialogues sont « crus », peut-être un peu trop familiers mais tellement vrais! Eh oui, je pense vraiment que les hommes entre-eux parlent ainsi et se comportent exactement comme cette bande d’amis!
Chaque personnage est intéressant car ils ont chacun leur personnalité, on imagine très bien qu’ils n’ont pas dû s’ennuyer les nombreuses fois où ils se sont retrouvés tous les 4! Ils forment un quatuor vraiment drôle, j’ai eu envie de faire partie de leur groupe, de les connaître encore plus et de m’immiscer dans leur amitié ; une amitié très forte, on la ressent tout au long du roman.
Ces retrouvailles entre hommes sont importantes, elles permettent de se remettre en question, de mettre à zéro le passé et d’assurer son avenir pour qu’il soit le plus agréable possible… Mais est-ce possible? Doit-on réellement faire table rase du passé ou bien plutôt le garder dans ses souvenirs pour ne plus faire d’erreur dans l’avenir? Chacun est libre de le voir à sa façon, personnellement, je pense que mon passé est important et il me permet d’aborder mon futur d’une manière plus rassurante.
J’en arrive à l’écriture des auteurs. Je ne sais pas de quelle manière ils ont travaillé, ils sont 2, le travail a-t’il été fait ensemble? L’un donnait les idées, l’autre les transmettait sur papier? Ou bien l’un a écrit et l’autre a corrigé et changé ou apporté des choses nouvelles? Quoi qu’il en soit, j’ai trouvé qu’il y avait parfois des « trop ». Je m’explique! Il y a beaucoup de dialogues et certains sont trop longs. Il y a trop de détails également, on s’ennuie un peu parfois avec ces garçons qui s’ennuient aussi. Le rythme est bon mais il y a quelques cassures qui fragilisent la fluidité de la lecture.
Néanmoins, ce premier tome est tellement agréable à lire que j’attends la suite avec impatience!! Va-t’on assister à ce fameux mariage? Ce deuxième tome sera-t’il centré sur Emma et sur sa semaine en célibataire? A suivre…
Chronique de Maëlle – Maëlle’s Books
J’ai été agréablement surprise par l’écriture. Il y a un mélange de langage oral (assez familier) et des passages où le langage est assez soutenu. C’est un mélange intéressant et cela ne m’a pas du tout dérangée bien au contraire, cela apporte vraiment quelque chose au roman.
J’ai eu un peu de mal a m’attacher à Arnaud (le personnage principal) notamment parce que je n’arrivais pas à m’identifier à lui. Mais au fil des pages, j’ai appris à le connaître et à l’apprécier. De plus, les personnages secondaires ajoutent une vraie touche d’humour au roman ; mon préféré étant Eni, le comique farfelu de la bande.
Comme je le disais précédemment, c’est un livre drôle où j’ai beaucoup ri des situations et des personnages. Par contre, il y a beaucoup de personnages féminins et j’ai parfois eu un peu de mal à m’y retrouver.
J’aurais aimé en savoir un peu plus sur Emma (la compagne d’Arnaud), peut-être dans le second opus ?
J’en viens à la conclusion qu’Arnaud a aimé beaucoup de femmes mais chacune d’un façon différente.
Avec ce roman j’ai passé un bon moment et je remercie encore une fois, les auteurs pour m’avoir faite confiance. »
Chronique de Jessica – Mon Paradis Des Livres
Une histoire unique dans son genre. Quand un couple envisage de se marier et que l’un comme l’autre décide d’un commun accord de tourner la page de leur passé respectif d’une manière peu commune, cela donne un petit séjour des plus délirants à travers la France avec le premier opus de 96, « La sixième corde » de Caroline et Benjamin Karo.
L’histoire suit celle d’Arnaud qui vit à Londres avec sa petite amie Emma et qui va entamer un road trip démentiel avec ses meilleurs amis Vincent, Eni et Romain. Un voyage qui a un but précis faire face au passé et tourner la page définitivement pour faire le grand saut avec sa dulcinée. Mais entre alcool, délires, femmes et mésaventures ce séjour prend une toute autre tournure…
Avec une plume fluide et légère, le duo d’auteurs nous offre un début très rafraîchissant. Une intrigue peu commune qui est très bien menée. Un style d’écriture et une ambiance particuliers. Soit on aime soit on n’aime pas. Un langage très familier et non dérangeant. Un bon rythme où l’on passe un agréable moment.
Les personnages principaux comme secondaires sont quand à eux très intéressants. Le petit plus de l’histoire ?Une très grande amitié qui est superbement mise en avant. Entre un Arnaud attachant et maladroit qui a tendance à tout faire à l’envers mais qui a une idée bien précise en tête. Un pote qui drague tout ce qui bouge. Un autre aux idées des plus fantaisistes. Et un autre qui détient un record en déception amoureuse. On n’a pas le temps de s’ennuyer avec eux.
Bien que l’histoire en elle-même soit bien originale et super marrante, j’ai eu de minimes soucis. Quelques petites longueurs au début du livre et de plus, nous n’avons que l’histoire d’Arnaud et pas celle d’Emma. Peut être est-ce un fait volontaire des auteurs qui nous laisse supposer que l’on aura peut être son histoire dans la suite à venir. Mais quoi qu’il en soit, « La sixième corde »  fut une lecture très amusante et fort sympathique. Et avec cette fin déroutante je suis curieuse de savoir ce que les auteurs vont nous réserver dans la suite à venir.
Chronique de Claire – L’Antre Claire
Tout d’abord, j’étais fascinée par l’idée de l’intrigue: revoir tous ces exs pour pouvoir enfin tourner la page avant le mariage. C’est l’histoire d’Arnaud, un homme heureux en couple, amoureux et prêt pour une fois à se marier avec Emma, la femme de sa vie. Pourtant, il va amener ses amis dans un voyage mouvementé pour revoir toutes les anciennes femmes de sa vie.
J’avoue que j’ai particulièrement aimé les passages où il revoit chacune des exs. A chaque fois, je me demandais quelle allait être la réaction de chacune et à chaque fois, on sentait les émotions du narrateur. Ce roman m’a vraiment fait réfléchir à mes propres choix amoureux et au fait qu’essayer de remuer le passé ne permet pas forcément de mieux se sentir.
J’étais beaucoup plus prise dans le tourbillon des émotions d’Arnaud devant les femmes qu’il avait aimées autrefois, que dans le voyage en tant que tel avec ses amis et j’ai lu assez rapidement chaque chapitre pour découvrir comment allait se dérouler chaque rencontre. Le point faible pour moi était le contraste entre les beuveries de la bande d’amis, qui ne m’ont pas passionnées avec la force émotionnelle des histoires d’amour.
J’ai adoré la manière dont Emma a passé ses journées pendant que son amoureux cavalait à travers le passé, j’avoue que ce sujet m’avait effleuré l’esprit plusieurs fois et j’étais contente de la manière dont les auteurs ont résolu cette intrigue. J’étais cependant perplexe par la fin ouverte.
Bref, cette lecture que j’ai dévorée m’a permis de me plonger dans le passé et m’a plongée dans les émotions du narrateur. Je remercie tout particulièrement Benjamin Karo pour m’avoir proposé ce beau moment de lecture.
Evidemment
Chronique d’Alexia – All Time Reading
Au début de ce livre, nous faisons la connaissance d’Arnaud, un trentenaire français expatrié à Londres pour son travail qui semble mener une vie des plus heureuses. En effet, il vit de sa passion, la musique, et son couple avec Emma paraît solide. D’ailleurs, ils envisagent même de se marier. Mais pour sauter le pas, ils ont décidé de se débarrasser une bonne fois pour toute des démons du passé. Pour cela, ils prennent une initiative des plus surprenantes : ils partiront chacun de leur côté à la rencontre de leurs ex afin de tirer un trait définitif sur les relations amoureuses qui les ont marqués. Tandis qu’Emma s’envole pour Montréal, Arnaud réunit sa plus fidèle bande d’amis composée de Vincent, le trader bourreau des cœurs, Eni, l’indien en mal de reconnaissance, et Romain, l’éternel amoureux éconduit. Ensemble ils s’apprêtent à passer une semaine bien remplie qui, ils ne s’en doutent pas encore, risque de les marquer à jamais. Au cours de ce road-trip à travers la France, les quatre amis vont vivre de folles aventures arrosées abondamment de grands crus qui vont les pousser à se questionner sur le sens profond de l’amitié et de l’amour.
L’amour et les femmes concentraient quatre-vingts pour cent des pensées de mon vieux pote de lycée, les vingt pour cent restants étant dédiés à assumer les échecs systématiques de ses relations effondrées.
Je crois que ce partenariat tombe à point nommé. Ce roman est très frais et léger, il est parfait pour prolonger l’esprit des vacances estivales en cette période de rentrée scolaire. On se laisse embarquer  avec plaisir dans ce road-trip délirant en compagnie de la petite bande d’Arnaud. Bien que je n’ai pas ri aux éclats pendant ma lecture, je dois avouer que ce livre rentre bien dans la catégorie humoristique dans le sens où beaucoup de situations prêtent à sourire et on sent bien que le but premier des auteurs est de nous divertir.
Lors de la demande de partenariat, l’un des auteurs m’a confié qu’une adaptation cinématographique pourrait voir le jour. Je trouve que ce serait une très bonne idée car justement, ce livre défile sous nos yeux à la manière d’un film. J’imagine bien 96 : La sixième corde comme un film de la trempe de Very Bad Trip ou Date limite (avec Robert Downey Jr). Bref, pas besoin de réfléchir, juste de s’affaler dans le canapé et de rire à toutes les situations cocasses auxquelles doivent faire face les protagonistes. Même si ce livre n’a pas été un coup de coeur, cela me plairait beaucoup que cette adaptation voit le jour, j’adorerais voir le résultat!
Si ce livre est si agréable à lire, c’est grâce à la plume des auteurs. Elle est vraiment très fluide, il n’y a aucunes longueurs inutiles et surtout il y a beaucoup de dialogues qui rythment bien l’histoire. C’est d’ailleurs ces dialogues que j’ai le plus apprécié car ils rendent ce road-trip vivant, on a l’impression d’être dans la voiture avec ces quatre compères et de les suivre dans chacune de leurs aventures, on entendrait presque la douce voix de Jean-Jacques et les basses du Maître au creux de nos oreilles ! Vous l’aurez donc compris, ce livre m’a plu, principalement grâce à l’histoire originale et le style très léger des auteurs. Cependant, je n’ai pas eu de coup de coeur et ce pour une raison très précise… j’ai trouvé les personnages écœurants.
Ceci n’est qu’un jugement personnel, mais je n’ai vraiment pas accroché aux personnages tout simplement parce que je les ai trouvé odieux avec la gente féminine en particulier. Le vocabulaire qu’ils emploient pour parler de leurs conquêtes m’a irrité la rétine. Au début, je pensais que seul Vincent était comme cela, mais j’ai vite découvert que si Romain et Eni semblaient plus respectueux c’était surtout car ils ne « niquaient » pas autant que leur ami. Arnaud aussi, qui pourtant est en couple et semble même prêt à se marier, emploie ce genre de vocabulaire infect. Vous allez peut-être vous dire que je suis trop prude et je vous l’accorde. Mais je pense tout de même qu’il existe une différence entre faire des blagues graveleuses et manquer de respect à la personne qu’on a « chopé dans un bar la veille ».
Les personnages masculins de ce livre m’ont donc déçus mais les personnages féminins n’ont pas relevé le niveau pour autant! Je ne me suis attachée à aucun personnage de ce livre et pourtant, j’aurais pu avec Emma. Elle a l’air très sympathique mais elle brille par son absence. Je regrette qu’on n’en apprenne davantage sur elle. J’aurai aimé par exemple un parallèle entre la semaine d’Arnaud et celle d’Emma.
Je lui faisais payer le prix d’années d’attente cruelle et d’orgueil mal placé. Cette fierté, à cet instant, il n’en restait plus grand chose, heureusement. Et la culpabilité dont je ne connaissais pas vraiment le goût me glaçait le palais de sa lame d’acier.
Quant à la fin, elle m’a totalement déroutée, il n’y a pas d’autres mots. Je me suis dit : « tout ça pour ça ? ». Je ne comprends pas Arnaud. En revanche les auteurs ont réussi leur coup dans le sens où on est OBLIGE de lire le second tome. En tout cas, moi je le lirais. Je veux savoir ce qu’il va se passer, je veux savoir comment tout cela va se finir. Ce livre se termine sur un gros point d’interrogation et c’est très frustrant, mais j’imagine que c’était l’effet escompté!
En résumé, j’ai apprécier parcourir la France en compagnie d’Arnaud, Vincent, Eni et Romain. Même si je n’ai pas apprécié ces personnages, leurs péripéties ont rendu ma lecture aussi divertissante qu’agréable. Le style d’écriture des deux auteurs est très fluide et permet une lecture sans prise de tête. Je vous conseille cette lecture si vous voulez passer un bon moment de détente.
NOTE : 15/20
Extrait : »Elle n’avait pas dû draguer beaucoup, pendant ces dix ans. Rien n’avait changé dans sa gestuelle. Autrefois, sa danse m’avait peut-être hypnotisé, mais ici j’en étais presque à me moquer. Mais de qui ? D’elle et de son numéro de « J’ai une vie parfaite parce que je suis une fille trop parfaite » ? Ou de moi, d’être tombé à l’époque dans un piège aussi grossier ? »
Chronique d’Emma – Journal D’Une Lectrice
Un roman original et surprenant que j’ai pris plaisir à découvrir au fil des pages. Une intrigue original qui nous emmène dans une romance sentimentale et qui offre à la réflexion, à la bonne humeur. Le sujet est intéressant en somme, frais, et permet de s’immerger rapidement dans l’histoire. L’idée de voyage à la recherche de son passé m’a vraiment beaucoup plu.
J’ai passé un agréable moment de lecture même si j’avais un peu de mal au début car ce n’est pas le genre de roman que j’ai pour habitude de lire mais cela m’a permis de découvrir sur ce que je n’aurais pas forcément pris l’initiative de lire.
Ce récit est un voyage, une évasion. Les personnages sont attachants et uniques. L’histoire est captivante.Les auteurs nous emmène dans cette folle et inattendue aventure entre Arnaud et ses amis qui apporte beaucoup d’humour et de légèreté au récit. Les personnages principaux ont tous une très forte personnalité. Les auteurs prennent le temps de s’attarder sur différents détails les concernant. Cela permet de s’attacher à eux, de mieux les visualiser et de mieux les comprendre. C’est un réel point positif. J’ai beaucoup apprécié la profondeur des protagonistes.
Seulement, j’ai n’ai pas accroché au style d’écriture assez familier de l’histoire. Cependant, la plume est tout de même très fluide et incite à une lecture rapide et agréable.
J’ai trouvé la trame du récit très intéressante et parfaite pour une adaptation cinématographique. Nous nous plongeons rapidement dans le quotidien des personnages. Ce récit se veut réaliste et vrai, les thèmes sont très bien abordés. J’ai adoré l’idée du road trip entre amis afin de revoir ses ex pour mieux se retrouver.
Entre passé et présent, l’histoire se présente comme un unique et drôle.
La fin de ce premier tome est assez mystérieuse et soupçonneuse, ce qui donne envie d’en savoir davantage.
Je conseillerais ce récit à toute les personnes qui aime les romans vrais, un brin humoristiques qui font réfléchir sur la vie et le fait de prendre les évènements comme ils viennent.
Lu en une semaine et deux jours en septembre 2016.
Un roman inattendu et rafraichissant sur l’amour et l’amitié. Une intrigue merveilleusement bien menée.
16/20
Chronique d’Anne-Marie – Au Delà Des Mots
Citation :
« J’avais entendu ce coeur, ce coeur qui battait à s’en rompre les ventricules, comme au bord d’un abîme insondable dans lequel il allait me précipiter. »
Ma critique :
J’ai été très heureuse de me faire offrir cette lecture par monsieur et madame Karo ! Merci énormément de votre confiance ! Même si je suis sortie de mon genre de lecture habituelle, J’ai bien apprécié ce petit vent de fraîcheur ! , Arnaud un homme amoureux fou de sa future femme (Emma) part une semaine à la conquête de ses ex ! Lui et Emma ont fait un genre de pacte, celui de retourner voir leurs anciens amours afin de solidifier leurs liens et testée leur amour l’un pour l’autre. À travers ses souvenirs ainsi que de moments présents on fait la rencontre de ses anciennes conquêtes ! Nous ferons donc la connaissance de 5 femmes toute autant différentes les unes que les autres mais qui ont toutes un point en commun : Elles ont toutes été touché droit au cœur par Arnaud ! Certaines voudront même essayer de le reconquérir ! Mais Arnaud ne partira pas seul, il sera accompagné de ses 3 meilleurs amis de toujours, 3 gars tantôt loufoques et d’autres fois sérieux. Nous serons témoins de scènes particulièrement amusantes et de querelles d’amis aussi ! Mais leur amitié est sans aucun doute tissée très serrée ! La sixième corde est le premier tome d’une série intitulé 96 ! Un livre sympathique qui respire la fraîcheur, pas de cassage de tête ni d’intrigue qui ne finisse pas, on apprécie ce petit moment passé avec nos 4 acolytes et leurs folies !
Ma note :
4 étoiles
Chronique d’Anna – Un Fauteuil Un Live Un Thé
Arnaud et Emma travaillent tous les deux dans la musique. Ils vivent ensemble à Londres, simplement, au jour le jour et parlent depuis peu de se marier peut être. Mais avant de se projeter, il faut qu’ils tirent un trait définitif sur leur passé amoureux respectif. Chacun de leur côté, ils entreprennent donc un voyage étonnant pour revoir une dernière fois leurs ex et régler ce qui doit l’être.
Dans ce roman à la première personne, nous suivons Arnaud qui repart dans les méandres de son passé, accompagné de ses meilleurs amis, Vincent, le Don Juan plein aux as, Eni, l’indien aux projets d’entreprises farfelues et Romain, le « fleur bleue » aux nombreuses déceptions amoureuses. Ses amis ne seront d’ailleurs pas de trop pour l’épauler dans son voyage, et pour lui apporter de bonnes tranches de rigolades. Pour pouvoir avancer avec Emma, revenir aux sources est nécessaire ce qui ne s’annonce pas comme une partie de plaisir.
L’intrigue plutôt prenante est centrée sur Arnaud et sa quête un peu spéciale, mais nous voyions aussi évoluer le reste de la bande. La grande question, que l’on se pose tout au long du roman, est de savoir si, au terme de ce périple, Arnaud et Emma auront réussi ce qu’ils ont entreprit et ceci sans erreur de parcours. Comme nous ne suivons que l’un des membres du couple, on ne peut qu’imaginer ce qu’il se passe du côté d’Emma, on attend donc le dénouement avec impatience.
Le rythme du roman s’accorde parfaitement avec les événements qui s’y déroulent. A l’instar d’un « Very bad trip » film célèbre avec Bradley Cooper, l’amitié et l’amour sont au cœur du roman et sont mis à rude épreuve. Tout ceci dans une ambiance un peu folle où règnent potes, femmes, alcool et beaucoup de rire.
L’univers est moderne. L’histoire se passe en été 2014 et évolue entre Londres et les quatre coins de la France. Même si les lieux sont très peu dépeints on imagine sans peine dans quel contexte se déroule le récit.
La plume des auteurs est fluide, légère et très agréable. Le langage utilisé est simple et familier (très familier même dans les dialogues) mais n’est pas déplaisant et permet de rendre le récit plus naturel, réaliste et vivant. Il y a tout de même, je pense, quelques petites choses à retravailler comme les quelques longueurs présentent dans le récit qui ralentissent un peu la lecture sans apporter d’éléments indispensables, le début un peu long à commencer . Mais au final rien d’assez grave pour entacher le plaisir de cette lecture.
Concernant les personnages, j’ai trouvé qu’ils étaient tous intéressants, que ce soit la bande de copains qui se connaît depuis le lycée (Arnaud, Vincent, Eni et Romain) ou la plupart des autres personnages qu’ils rencontrent au cours de leur périple.
Arnaud, le personnage principal, est un homme attachant que l’on apprend à connaître tout au long du roman. Il fait plus souvent de mauvais choix que de bons, ce qui se révèlent assez drôle, il est aussi assez maladroit quand il s’agit d’arranger les choses, mais ces éléments ne le rendent que plus vivants.
Ses trois amis sont très importants pour lui et ce roman met très bien en scène cette amitié à toute épreuve. Véritables piliers, ils sont présents à ses côtés autant pour le soutenir que pour s’amuser. Pour moi, les personnages sont vraiment un point fort dans ce roman.
Pour finir, j’ai beaucoup aimé ce livre. C’est un road-trip terriblement drôle sur l’amitié et l’amour, tout en étant empreint d’humanité. Il est parfait pour l’été, rafraîchissant, drôle, il se lit tout seul et avec le sourire.
En écrivant cette chronique je ne peux m’empêcher de penser à la façon dont ce livre m’a été présenté : « […] il descend comme un petit verre de vin blanc au soleil couchant […] » et bien je peux vous assurer qu’on n’en est pas loin.
Et la fin inattendue m’a rendu très curieuse de savoir comment sera la suite.
Ma note
8,5/10
Chronique d’Amélie – Un Livre À Nice
J’ai bien aimé cette histoire, fraîche, amusante, sympathique … qui m’a fait prendre quelques fous rires devant ma tablette (il faut l’avouer, certains passages sont désopilants).
Nous entamons l’histoire avec Arnaud et Emma, qui vont se marier.
(Jusque là .. rien d’extraordinaire me direz vous … mais attendez la suite !!!)
Sauf que ces deux là, en bons musiciens et artistes ne savent pas faire les choses comme les autres : au lieu de se contenter d’un enterrement de vie de jeune fille / garçon, ils se mettent au défi de retourner voir chacun de leurs ex respectifs avant d’être mariés et de s’engager.
Arnaud, accompagné de sa bande de copains délurés, déjantés et colorés, nous raconte cette histoire à la première personne, nous donnant l’impression de faire partie de cette bande de joyeux lurons.
Par moments, entre deux crises de rire, j’ai eu l’impression de lire une version française de VERY BAD TRIP (vous savez, le film où l’enterrement de vie de garçon tourne mal …) mais en mieux et en plus drôle !
par ailleurs, au delà de la simple virée entre potes, se cache derrière tout ce voyage un sens spirituel plus profond : et si, avant de nous engager dans une vie de couple, on prenait le temps de faire table rase du passé, pour repartir sur de bonnes bases ?
=> J’ai aimé ce livre, frais et pétillant, m’attachant presque plus aux personnages “secondaires” qu’à Arnaud et Emma.
En particulier Romain (le looser de l’amour éternel et indécrottable romantique) qui m’a touchée et beaucoup émue par sa maladresse.
Vincent, trader tiraillé entre sa passion de son métier et le désert sentimental qu’est sa vie, avec le mot qui tombe juste et toujours cet humour pince-sans-rire m’a beaucoup plu aussi.
J’enlève une étoile par rapport à mon avis, car le début du livre m’a un peu déboussolée … j’aurais préféré une entrée en matière plus directe, mais cela reste un avis personnel, ne gâchant pas la qualité du livre.
En résumé, ce livre est une petite bouffée d’air frais, à lire si vous n’avez pas le moral (ou même si vous l’avez hein !!!) pendant les vacances histoire de retrouver le sourire (si vous l’aviez perdu) !
Chronique de Cécile – L’Attrape Mots
Ayant une PAL qui s’entasse, j’avais décidé d’arrêter un moment les partenariats avec les auteurs auto-édités. Pourtant, je n’ai pas pu résister bien longtemps à La sixième corde, et je ne regrette d’ailleurs absolument pas! Merci aux deux auteurs pour leur confiance et leur patience.
L’idée même de l’histoire m’a séduite, et me semblait pleine de promesse. En effet, Arnaud va devoir affronter son passé, faire table rase, et pour cela, il doit faire face à toutes ses ex…! Rien qu’avec cette idée de départ, on sent que l’on ne va pas s’ennuyer et que l’on va, au contraire, bien s’amuser. Les situations cocasses s’enchainent, et on ne peut s’empêcher de rire des frasques des personnages! La bande d’amis d’Arnaud est composée de personnages très singuliers à la personnalité attachante. J’ai adoré suivre ce groupe d’amis très soudé, et malgré leurs caractères différents, on ressent vraiment, à travers les pages, toute la force de leur amitié, du lien qui les unit.
L’atout de ce roman est sans conteste son rythme : on ne s’arrête pas une seule seconde dans ce road-trip à travers la France! On se laisse vite prendre au jeu, et les pages défilent toutes seules entre nos doigts. Les très nombreux dialogues (un peu trop nombreux parfois) et la plume fluide des auteurs nous font passer un moment très agréable et drôle.
La sixième corde est une lecture rafraichissante, qui nous fait rire, et qui parle d’amitié et d’amour. Un roman à lire en profitant des derniers rayons de soleil (ou en rêvant à l’été qui reviendra… après l’hiver).
Chronique d’Alexis – Le Temple Des Livres
Je tiens tout d’abord à remercier Benjamin Karo pour m’avoir envoyé son roman qui m’avait fortement intrigué lorsqu’il m’en avait parlé.
Vous cherchez un roman estival ? Ne cherchez plus !! J’ai le roman qu’il vous faut ! Une bande de potes, un road trip à travers la France, beaucoup d’humour et une quête encore jamais imaginée ( enfin je crois xD )
Pour vous résumer et ne pas trop spoiler, le héros part à travers toute la France avec ses trois fidèles amis pour retrouvez ses ex et faire le point sur sa vie et savoir s’il fait le bon choix sur ce qu’il compte faire dans un futur proche. Et franchement on est embarqué dés les premières pages, l’auteur nous attrape et ne nous lâche plus ! Les pages défilent et l’écriture est très fluide.
Chaque chapitre est centré sur l’une des ex du personnage principale et nous découvrons des portraits totalement différents de chacune des femmes et on en déteste certaines ou on ressent de la pitié pour d’autres. Les situations dans lesquelles se met le personnage sont souvent amusantes.
Un petit livre qui se lit tellement vite que lorsqu’on arrive à la fin on en redemande et on souhaite absolument connaitre la suite des aventures de nos très chers compagnons mais on est frustré vu qu’on a pas le T2 à portée de mains ^^
De plus ce roman nous parle d’amitié, d’amour mais aussi de remise en question sur sa vie.
Donc franchement je ne peux que vous conseiller ce petit roman tout simplement génial, qui nous met de bonne humeur et qui comme l’a dit l’auteur s’accompagne d’un petit verre de rosé ^^q
Chronique de Pascale – Les Chroniques De Passy
Un mot sur la couverture
Cette couverture me fais penser à la pochette d’une cassette audio des années 70-80.
Mon avis
J’ai été agréablement surprise d’être contactée par Benjamin Karo pour me proposer la lecture du roman qu’il a écrit avec sa soeur Caroline. Curieuse de nature, j’ai tout de suite accepté.
L’histoire commence à Londres où Arnaud et Emma ont décidé de faire table rase du passé avant de se marier. Ils vont donc chacun de leur côté revoir une dernière fois leurs ex. Pour cela, Arnaud va convaincre ses meilleurs amis de le suivre dans cette aventure d’une semaine qui changera sa vie.
Emma partira seule au Québec voir le premier de ses ex, tandis qu’Arnaud accompagné d’Eni, deVincent et de Romain prendra la route vers la France.
Ça doit être une idée d’homme ça. 😉 Je ne comprends pas pourquoi vouloir remuer le passé. Au contraire, je trouve ça pire, car tout revient à la surface. Ça m’a fait penser à Adam Levine, le chanteur de Maroon Five qui a voulu demander pardon à chacune de ses ex avant de se marier.
Ce premier tome se concentre principalement sur Arnaud et son road trip entre potes. Cette phrase du livre résume Arnaud à elle seule : « Ce que je recherchais avant tout, c’était leur soutien, leur énergie, pas fondamentalement leurs conseils. » À sa place, j’aurais pensé la même chose. J’ai eu l’impression que ce voyage n’était qu’une excuse pour faire une dernière fois la fête entre potes.
Si vous vous demandez ce qu’est la 6e corde, il vous faudra patienter jusqu’à la fin du livre. Tout ce que je dirais, c’est qu’elle ouvre la porte au prochain tome…
J’étais certaine que c’était Benjamin qui avait écrit la partie sur Arnaud, mais je me demandais finalement quelle était la partie de Caroline. Est-ce que c’était elle qui avait écrit le tome 2 ? J’ai finalement directement posé la question à Benjamin et sa réponse ne m’a pas surprise. L’osmose entre eux est telle que cela donne naissance à une plume unique et c’est réussi !
Je trouve cette histoire d’amitié entre hommes parfaite pour être transposée au cinéma.
Chronique de Mary – La Plume Dans Les Nuages
Je reviens aujourd’hui pour vous parler d’un livre que l’on voit de plus en plus sur les réseaux, en effet La Sixième Corde n’est peut être pas absolument inconnu à vos yeux.
Alors voilà, j’ai longtemps été mitigée concernant ce roman, et après une semaine de réflexion intense, voilà ce que j’en pense:
Le concept m’a beaucoup plu, l’histoire d’un homme qui croit maîtriser son passé mais qui se retrouve désemparé quand il doit y faire face. C’est un fait assez universel, sauf que nous ne sommes peut être pas tous aptes à faire face au notre.
Les personnages m’ont paru assez lourds au début mais une fois qu’on apprend à les « connaitre » ou plus exactement, au fur et à mesure de l’aventure dans laquelle ces garçons se sont embarquée, on les découvres sous d’autres jours.
Je pense qu’il y a une certaine philosophie qui émane de ces 280 pages. Et je ne peux malheureusement pas trop vous en dire sur le dénouement de ce premier tome; mais la fin nous laisse vraiment sur nos pensées, face à nous même et on se reflète un peu (ou beaucoup) en Arnaud.
Ce livre nous offre l’occasion de nous accorder une rétrospective, un petit temps pour nous replonger dans ce qui forme notre passé et de savoir nous aussi si nous avons réellement tourné la page, que ce soit sur d’anciennes conquêtes ou autre. Mais surtout, est ce qu’en ayant pris conscience du passé on veut faire du présent notre futur …? c’est une tournure assez complexe je vous présente mes excuses.
Et si au début on peut être critique envers son personnage et l’assurance première qu’il semble dégager, on en vient très vite à arrêter tout préjugé parce que ce qu’il fait nous ne serions pas forcément capable de le faire.
Les personnages représentent différents types de personnes et vous vous retrouverez certainement au moins un peu dans l’un d’eux.
Alors voilà chers amis lecteurs, j’ai aimé tout ce concept et vraiment je trouve qu’il peut apporter quelque chose d’assez important à chacun.
Après quelques points m’ont déplus mais ils me sont propres je pense. J’ai trouvé que le groupe de garçons était très lourd même avec des personnages drôles et attachants certains m’ont tapés sur les nerfs, toute leur vie, dans ce séjours, tourne autour de l’alcool, de l’argent, des femmes et du travail. Même si c’est peut être une représentation réelle, ce n’est pas quelque chose que j’aime lire. Je me plait à croire que la vie de l’Homme en général n’est pas centrée sur des choses si matérielles et futiles que l’argent ou la possession. De plus il y a beaucoup de dialogues et je préfère la narration.
Pour conclure sur une note positive disons que j’ai tout de même hâte de découvrir le tome 2 !
Chronique d’Audrey – La Jolie Bibliothèque
Comme me l’a conseillé l’auteur avec la petite « notice d’utilisation » du roman : « Ne pas oublier  qu’il se lit très frais et de préférence avec un beau sourire estival aux coins des lèvres. Il se consomme aussi de saison, prenez donc garde à ne pas le laisser dépérir dans un panier de livre. Il se lit d’une traite pour optimiser tous ses effets bénéfiques sur le métabolisme et la psyché ».
En effet, c’est un roman très agréable à lire, avec des passages très drôles, d’autres plus empreints d’émotion, comme la « vraie » vie en fait.
Arnaud est sur le point de se marier avec Emma, mais afin d’envisager un avenir serein il décide de « retourner » régler son passé. Et cela passe par la visite à 5 de ses ex-compagnes, des femmes qui ont à un moment ou à un autre compté pour lui. Certaines ont avancé d’autres moins. Dans son expédition il amène ses trois meilleurs amis, Vincent, Romain et Eni.
Entre l’amitié qui est plus ou moins facile à gérer, les histoires d’amour passées et son amour futur, Benjamin et Caroline Karo nous livrent ici une histoire drôle, sympathique et sans prise de tête.
Pour conclure, je dirais que ce roman permet un très agréable moment de lecture.
Si vous souhaitez vous procurer ce roman, il est disponible sur amazon.
Chronique d’Audrey – L’Imagination Dévorante
Arnaud et Emma sont ensemble depuis quelques années et commencent à penser au mariage. Afin d’être sûre qu’ils sont tout deux prêts, Emma propose de faire un saut dans le passé, pour que chacun puissent revoir ses ex et ainsi tourner la page pour de bon. C’est ainsi que nous suivons les aventures d’Arnaud, accompagné de ses amis dans ce road trip français.
Au début, je m’attendais à suivre deux histoires, celle d’Arnaud bien sûr, mais aussi celle d’Emma, puis à la fin on comprend pourquoi celle de la jeune femme n’a pas sa place. L’intrigue est je trouve un peu sado-maso, personnellement, je n’aimerais pas que mon ami aille retrouver ses ex, car s’il y a besoin de faire le point, c’est que tout n’est pas clair, et retrouver ses ex ça peut aussi faire mal ! Il n’empêche que c’est original, surtout que, ce n’est pas souvent que nous avons un point de vu masculin ! Bien souvent, on « entre dans la tête » des filles, mais là on est dans la tête d’Arnaud, ça change ! Déjà, de par le langage, qui est assez familier en ce qui concerne les dialogues et le comportement des garçons. Vous l’avez compris, l’univers est très masculin ! Au début, j’ai été un peu gênée, n’y étant pas habituée, mais je m’y suis très vite faite ! Les garçons, parlons-en ! Il y a donc Arnaud qui entraine ses copains dans son road trip, qui travaille dans la musique, Vincent, le beau gosse dragueur, trader plein aux as, Romain dit le caresseur, qui travaille dans l’aéronautique, qui collectionne les déceptions amoureuses et enfin Eni dit Apu « l’inventeur » de la bande. Tout ce petit monde, lié par une très grande amitié, est plus ou moins entretenu par le compte bancaire de Vincent durant ce petit voyage, avec lequel ils ne se refusent rien ou presque ! On rencontre diverses personnalités crédibles et attachantes (surtout pour les amis), les garçons sont solidaires, taquins, fêtards, encore un peu ados… Par contre, durant ce road trip, je n’ai pas toujours apprécié le comportement d’Arnaud, je trouve qu’il va trop loin des fois, je ne comprends pas pourquoi il se met dans ces états alors qu’il est censé avoir tourné la page, et pourquoi il ne dit pas clairement pourquoi il est là !
J’apprécie de pouvoir retrouver les différents lieux en photo sur la page facebook des auteurs, ça nous permet de bien nous imaginer les scènes et l’histoire en paraît d’autant plus réaliste. On retrouve aussi des références contemporaines avec entre autre Maitre Gims qui revient souvent.
Beaucoup de questions demeurent sans réponse, ce qui me donne envie de connaître la suite !
Bref, c’est une histoire agréable, prenante et fraiche, on se demande toujours comment va se passer le prochain rendez vous d’Arnaud. Cependant, je ne peux mettre plus de 3.5/5 car ce n’est pas mon genre de livre favori (même si j’aime bien en lire de temps en temps pour changer, raison pour laquelle j’ai accepté ce partenariat), mais je ne doute pas que beaucoup l’adoreront !
Ma note 3.5/5